• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Brest 2016: le Belem sera-t-il invité ?

Le drapeau breton flotte fièrement dans la lagune de Venise / © C. Proutière
Le drapeau breton flotte fièrement dans la lagune de Venise / © C. Proutière

Malentendu ? quiproquo ? A deux mois des festivités on ne sait toujours pas si le Belem, le plus ancien trois-mâts d'Europe participera ou pas à la grande fête maritime. Des discussions seraient en cours entre la Fondation gestionnaire du navire et les organisateurs de Brest 2016.

Par Maylen Villaverde

C'est le plus vieux et sûrement le plus célèbre des trois-mâts français. Le Belem est souvent la star des rassemblements du patrimoine maritime. Et de mémoire de brestois il n'a jamais manqué une édition de la grande fête. Pourtant à deux mois de Brest 2016 (du 13 au 19 juillet) on ne sait toujours pas si le Belem est invité.

Pas de sous pour le Belem

Selon nos informations Brest Événement Nautique (BEN), organisateur de Brest 2016 aurait annoncé à la Fondation Belem le 2 mai dernier que le Trois-mâts ne serait pas de la fête. Motif évoqué: il n'y a plus de budget. La Fondation Belem qui a construit sa saison de navigation et de visites publiques autour de cet événement est bien embêtée. Aussi elle ne comprend pas que le bateau qui fête cette année ses 120 ans ne fasse pas partie de l'évènement. Elle s'est émue par courrier de cette situation auprès de la mairie de Brest.

Rumeurs et spéculations

Comment est-il possible que le Belem ne participe pas à Brest 2016 ? Selon les rumeurs cela pourrait avoir un lien avec les changements intervenus dans l'équipe organisatrice en début d'année. Problème de budget ? de place ? de contrat ou tout simplement problème de communication ? Jusque là pas d'explication puisque personne n'a souhaité s'exprimer.

Des discussions seraient en cours. La Fondation Belem a demandé une réponse définitive au plus vite dans les jours qui viennent. En effet, en cas de non présence en tant qu'invitée, la fondation doit prévoir ce qu'elle fait du trois-mâts durant les huit jours de Brest 2016 : y être en payant et évaluer alors les frais engagés ou trouver une autre escale.

A lire aussi

Sur le même sujet

Rencontre avec Jean Hourmant en 2015

Les + Lus