Brexit : 3 517 ressortissants britanniques privés du droit de vote et de représentation en Bretagne

© Antoinette Grall
© Antoinette Grall

C’est l’une des conséquences du Brexit, et elle est immédiate. Désormais aucun ressortissant britannique ne pourra participer aux élections municipales ou européennes. En Bretagne, 3 517 résidents seront radiés dès demain des listes électorales. 

Par E.N

Ce vendredi 31 janvier 2020, à minuit (23 heures à Londres), le Royaume-Uni quittera officiellement l'Union européenne après 47 ans de vie commune. Pour tous les ressortissants britanniques installés en France ou dans tout autre pays européen, cela entraînera immédiatement la perte de leur droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales et européennes. 

Ainsi, en Bretagne, dès demain, 3 517 Britanniques seront radiés des listes électorales (un peu plus de 42 500 en France) :
  • Côtes d'Armor : 1 529
  • Finistère : 640
  • Ille-et-Vilaine : 374
  • Morbihan : 974
 
© Antoinette Grall
© Antoinette Grall

Parmi eux, Robert Barnett s’est installé il y a 15 ans à Ploërdut, petite commune du Morbihan. Pour lui, la punition est double. « Comme je suis là depuis 15 ans, je n’ai plus le droit non plus de voter en Angleterre », explique-t-il. 

Conseiller municipal, investi dans la gestion de sa commune depuis deux mandats, Robert Barnett se préparait même à participer à une troisième campagne électorale. « Je vais demander la nationalité française dans les jours à venir », dévoile-t-il. Pour l’obtenir, il lui faudra patienter entre 18 mois, et deux ans. C’est donc partie remise pour 2025. En France, 900 élus municipaux britaniques vont disparaitre avec le Brexit.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus