Cinq idées pour passer vos vacances en Bretagne sans voiture

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Nedjar

Et si pendant vos vacances, vous décidiez de laisser votre voiture au garage ? Un séjour sans embouteillage, sans bruit de moteur, de pot d’échappement et de la pollution qui va avec. Pour vous aider, nous avons sélectionné pour vous cinq possibilités de découvrir la Bretagne autrement.

 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

À vélo

La Bretagne a fait honneur cet été au Tour de France avec pas moins de 4 étapes et six villes mobilisées pour accueillir la Grande Boucle. Alors pourquoi ne pas enfourcher vous aussi votre vélo pour découvrir la région ? Avec plus de 1 700 km de véloroutes et voies vertes aménagées pour que vous ne puissiez croiser aucune voiture, ce sont là des vacances actives certes, mais loin de toute agitation qui s’offrent à vous. 

 


À pied


La Bretagne possède la plus grande façade maritime de France métropolitaine. Plus de 2 000 km de côtes que l’on peut parcourir à pied en empruntant le célèbre sentier des douaniers ou GR 34. Du Mont-Saint-Michel au pont de Saint-Nazaire, vos vacances ne suffiront pas à les parcourir, mais rien ne vous y oblige ! Le temps d'une journée, un week-end, une semaine, ou plus si affinité, toutes les informations utiles se trouvent sur ce lien pour mieux organiser vos randonnées. 
 
 

En roulotte 


Découvrir le Parc Régional d’Armorique au côté du plus vieux compagnon de l’homme, c’est ce que propose la petite entreprise "A l’ouest, roulottes et calèches de Bretagne". Sur une ancienne voie ferrée reconvertie en voie verte, ou sur de petites routes de campagne, c'est une promenade dans les Mont-d’Arrée, ses bourgs, ses landes, ses forêts, au rythme du cheval de trait,  qui s'offre à vous. Pour amoureux de la nature et d’animaux.
 
 

Sur une île


Si vous avez choisi comme destination d’été une île en Bretagne, sachez que sur quatre d’entre elles, vous ne croiserez aucune voiture. Hoëdic, dans le Morbihan, Sein et Molène dans le Finistère, et dans une moindre mesure, l’île de Batz qui ne l’a pas interdite, mais dont la configuration la pousse à privilégier le transport à vélo. 
 


Au fil de l’eau 


De Nantes à Brest, de Saint-Malo à Arzal, et de Lorient à Pontivy, 600 km de canaux vous permettront de sillonner la Bretagne et d’en découvrir toutes ses richesses. En kayak ou à bord d’une péniche électrique, d’une écluse à l’autre, vous pourrez découvrir des paysages changeant, faire escale dans l’un de ses nombreux petits ports. Vous pourrez même vous dégourdir un peu les jambes en parcourant à pied ou à vélo ses chemins de halage.