Coronavirus : le Tour de Bretagne cycliste est annulé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gilles Le Morvan
La ligne de départ de la dernière étape à Plounevez-Lochrist en 2019
La ligne de départ de la dernière étape à Plounevez-Lochrist en 2019 © Benoît Thibaut - France 3 Bretagne

La décision devenait inéluctable. Coronavirus oblige, le Tour de Bretagne 2020 qui devait se dérouler du 25 avril au 1er mai est annulé. L'épidémie rendait l'organisation et la sécurisation de la course impossibles. La direction du Tour a préféré anticiper plutôt que de courir à la catastrophe. 

"Au regard de la situation sanitaire du moment, nous savons que les conditions ne sont pas réunies pour que l'épreuve se déroule normalement" : voilà ce qu'indique ce jeudi 12 mars le comité d'organisation du Tour de Bretagne.  
 

Christophe Fossani : " une décision difficile, mais je ne suis pas médium !"


La 54e édition de l'épreuve qui devait se dérouler du 25 avril au 1er mai 2020 est donc annulée. 

"C'est une décision difficile, indique Christophe Fossani, le président du Tour, mais je ne suis pas médium. Et qui peut dire quelle sera la situation mi avril ?" 

"Une chose est sûre, face au durcissement plus que probable des mesures sanitaires dans les semaines qui viennent, nous avons préféré anticiper, plutôt que de courir à la catastrophe".
 


Pour ne pas planter tout le monde au dernier moment...


Une décision sage d'autant qu'une partie des équipes, italiennes notamment, risquaient fort de manquer à l'appel. Et une annulation au dernier moment par les pouvoirs publics aurait fait prendre de très grands risques à tous les partenaires du Tour.

"Cette décision a été prise par souci d’honnêteté et de transparence envers les communes qui nous accueillent, les coureurs et équipes engagées, nos partenaires, les hôteliers qui hébergent la caravane et les prestataires qui oeuvrent à nos côtés pour proposer cet évènement." 

"Nous prenons cette décision suffisamment tôt pour que chaque acteur puisse s’adapter à cette situation exceptionnelle de force majeure, explique Christophe Fossani, n
ous ne voulons surtout pas planter tout le monde au dernier moment."
 


Pas de garanties sur le concours des forces de l'ordre et des médecins en cas de réquisitions  


Le Tour est une fête du vélo, et une fête sans public, à huis clos, comme c'est aujourd'hui le cas sur Paris-Nice, n'aurait eu aucun sens.

Evolution de la pandémie oblige, l'organisation du Tour n'avait en plus "aucune garantie de pouvoir bénéficier du concours des forces de l’ordre et des services médicaux nécessaires au bon déroulement de l’épreuve en toute sécurité pour les coureurs, le public et l’ensemble de la caravane. Dans ces conditions, attendre le dernier moment pour prendre ou subir une telle décision aurait été irresponsable."

Le comité d'organisation a joint ce 12 mars au téléphone l'ensemble des partenaires, des élus concernés. La décision d'annuler l'épreuve a été prise avec le soutien de la région Bretagne et des cinq départements bretons traversés. 
 

Rendez-vous en 2021 sur un parcours à priori identique 


"C'est une course qui a été créée par mon père et ses copains, rappelle Christophe Fossani. Je n'ai pas raté une arrivée depuis 1968. Autant dire que çà m'arrache le coeur, mais il faut être responsable, plutôt que de courir à la catastrophe. Nous donnons rendez-vous l'an prochain".

La 54e édition devrait donc se dérouler  du 25 avril au 1er mai... 2021, sur le parcours que devait emprunter le peloton cette année.      

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.