Au 1er janvier généralisation du chèque énergie : coup de pouce pour payer sa facture

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

A partir du 1er janvier, le chèque énergie sera généralisé en France. Cette aide financière accordée par l'Etat aux plus modestes remplace le tarif social de l'énergie. Un dispositif testé dans 4 départements français, dont les Côtes d'Armor, où depuis 2 ans, près de 30 000 foyers en ont bénéficié. 

Par Krystell Veillard

Le chèque énergie est un niveau dispositif, généralisé à partir de ce 1er janvier 2018, mais testé depuis deux ans en Ardêche, Aveyron, Nord Pas de Calais et dans les Côtes-d'Armor. Au total, sur ces quatre départements, 170 000 foyers ont bénéficié de cette aide financière accordée par l'Etat pour financer l'énergie.

Une bonne surprise pour la famille de Soihili


Au mois de mars dernier, Soihili et son épouse ont ainsi découvert dans leur courrier un chèque-énergie de 227 euros. Soihili, son épouse Sindy et leurs 3 enfants sont locataires d'un appartement de 95 m² à Dinan, où ils bénéficient du chauffage collectif. Pour autant, leur facture d'énergie est loin d'être négligeable, ils paient 77 euros par mois pour leur facture d'électricité et le gaz. Les revenus du foyer sont modestes. Recevoir un chèque-énergie de 227 euros utilisable immédiatement, a donc été une très bonne surprise pour la famille.

Un coup de pouce soumis à des conditions de revenu


A partir du 1er janvier tous les foyers ne dépassant pas le plafond annuel de 7 700 euros pour une personne ou 11 500 euros pour un couple (revenu fiscal annuel) recevront un chèque énergie. Ce chèque d'une valeur moyenne de 150 euros peut servir à payer toutes les dépenses d'énergie, ainsi que de menus travaux d'isolation.

Un montant insuffisant pour les associations


Si le médiateur national de l'énergie se félicite de ce dispositif, il estime qu'il faudrait le revoir à la hausse. L'Etat a annoncé que le chèque atteindrait 200 € en moyenne en 2019, mais les associations demandent plutôt un montant de 300 à 400 € pour couvrir l'augmentation des tarifs d'électricité ces dernières années.

En 2018, plus de quatre millions de foyers français vont bénéficier de ce chèque énergie.

Le reportage à Dinan (22) de Maylen Villaverde et Morgane Trégouët

Généralisation du chèque énergie
Le reportage à Dinan (22) de Maylen Villaverde et Morgane Trégouët - Interviews : Soihili Aboudou, bénéficiaire du chèque énergie et Sindy Horvat, son épouse - Jean Gaubert, médiateur national de l'énergie.



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus