Cap Fréhel : le dossier “Grand Site de France” entre les mains de l'Etat

Le Cap Fréhel, un site naturel grandiose à préserver. / © M.Hamiot
Le Cap Fréhel, un site naturel grandiose à préserver. / © M.Hamiot

Ce vendredi 1er mars, le dossier de candidature du Cap d’Erquy – Cap Fréhel, pour sa labellisation nationale en "Grand Site de France" a été déposé à la préfecture des Côtes d'Armor pour instruction. Une nouvelle étape dans la préservation et la labellisation du site.

 

Par Krystell Veillard


Le Cap Fréhel, dans les Côtes d'Armor est un site grandiose à sauvegarder. Alors cette opération "Grand Site" lancée en 2013 vise à la préservation des paysages, la valorisation du patrimoine, l’amélioration de l’accueil du public dans le respect des lieux, et l’encouragement de l’économie locale. Le bilan réalisé à la fin de l'année établissait que sur l'ensemble des actions projetées pour la préservation des paysages et dont le coût s'élévait à 4 millions d’euros, près de 70% avaient été réalisées. C'est à dire la refonte des deux caps, la création de liaisons douces, en passant par la construction de futures « maisons de sites ».
 

Les grandes étapes à venir


Après la remise du dossier au Préfet des Côtes d’Armor, il reste encore au Syndicat mixte à présenter sa candidature en « Commission départementale des sites, perspectives et paysages » le 21 mars. Puis une visite des caps doit avoir lieu au second semestre par l’Inspecteur général des Sites et aussi par la Commission "Grands Sites de France". En juillet ou en septembre, une délégation devra défendre le projet devant la commission des sites. Les deux caps pourront être labellisé « Grand Site de France » d’ici la fin de l’année.
 

Grand Site de France, une chance pour un territoire


Au même titre que les Parcs nationaux ou le Patrimoine mondial de l’Unesco, les grands sites de France représentent un label. Un label de l’Etat, inscrit au Code de l’Environnement. Aujourd'hui 18 sites sont labellisés en France, dont deux en Bretagne, la Pointe du Raz, et les Dunes sauvages de Gâvres (Quiberon). Une trentaine de projets sont en cours sur le territoire national. 
Ce label Grand site permet de définir un vrai projet de territoire concerté, passant par la promotion du site, l'accueil du public, la sauvegarde des lieux et du patrimoine et de mieux répondre aux enjeux liés au paysage, avec une subvention d'1,8 Millions €. C'est aussi un moyen de se projeter vers l’avenir, avec « le projet à 6 ans », entre 2 labels.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus