Incendie à la Prénessaye : le septuagénaire réveillé et sauvé par son chien

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Un homme de 72 ans a pu sortir de sa longère en flamme, alerté par son chien, dans la petite commune de la Prénessaye dans les Côtes-d'Armor, ce samedi soir. Le chien lui n'a pas pu être sauvé. L'incendie s'est déclaré peu avant minuit. Deux des trois longères mitoyennes ont été détruites.

Par Krystell Veillard


Les pompiers ont reçu l'alerte à 23h44 ce samedi. Un feu s'est déclaré dans une longère du centre bourg de la Prénessaye dans les Côtes d'Armor. C'est le patron du bar voisin, qui a averti les secours. Mais lorsqu'ils arrivent, le seul occupant de la maison, un homme de 72 ans, est hors de danger. Il a été réveillé par son chien, qui nous raconte Daniel Thomas, le maire de la commune, arrivé sur les lieux, "n'a pas vraiment aboyé, il a émis un son très inhabituel". Les trois longères sont grandes et dans la panique, le septuagénaire réalise une fois sorti que l'animal ne l'a pas suivi. "Le propriétaire est très choqué, poursuit le maire, il voulait retourner chercher son chien dans la maison, mais on a dû l'en empêcher". Le corps du tout jeune chien, âgé de 16 mois sera retrouvé dans les décombres.
 

Des moyens importants pour venir à bout du sinistre


De très gros moyens, avec cinq lances à incendie, ont été mis en oeuvre pour venir à bout du sinistre, dont l'origine reste inexpliquée. Les compagnies de pompiers de Loudéac, Mûr-de-Bretagne, Plémet, Merdrignac, Pontivy, Lamballe, Pordic ont été mobilisées sur les lieux une partie de la nuit. L'incendie n'a pu être maîtrisé que vers 6h30 ce dimanche matin. Outre l'occupant des longères, neuf autres personnes d'une maison voisine ont été évacué par crainte de la propagation. Elles ont pu rentrer chez elles ce matin.
 

Deux longères détruites par le feu 


L'électricité coupée sur le secteur a été rétablie dans la matinée. La mairie a proposé une solution de relogement au propriétaire des longères. Deux de ces habitations ont été ravagées par les flammes. La 3e, très abîmée par les fumées et l'eau, n'est pas non plus habitable en l'état.

 

Sur le même sujet

Les + Lus