Lamballe. La route ferme définitivement pour protéger les amphibiens

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvaine Salliou
Un triton, qui deviendra un crapaud
Un triton, qui deviendra un crapaud © PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Du côté de Lamballe, tritons, grenouilles et autres crapauds pourront désormais traverser la D28 pour rejoindre les mares où ils se reproduisent, sans risquer leur peau. La route sera définitivement fermée aux voitures, pour les préserver. Une première nationale.

Après six années d’actions pour épargner les amphibiens le long de la D28, les élus de Lamballe-Armor ont choisi de fermer définitivement cette route longeant les landes de la Poterie, classées Natura 2000. 

C'est une des plus meurtrières de Bretagne, pour les amphibiens. Chaque année, ils sont des centaines à disparaître sous les roues des voitures. Pour protéger la biodiversité, (près de 800 espèces animales et végétales sont présentes dans les landes de la Poterie), la départementale 28 va être définitivement fermée.

4 000 amphibiens déjà sauvés

Entre décembre et mars, pendant période de migration des amphibiens qui ont besoin de traverser cette route pour se reproduire, des bénévoles installaient des pièges, et les faisaient traverser pour qu'ils puisent rejoindre les mares situées dans les landes de la Poterie. Dans un autre secteur, un crapaudrome avait aussi été installé : une barrière empêchant les batraciens de traverser une route dangereuse.

Près de 4000 tritons et crapauds ont ainsi été sauvés.

En 2019 et 2020, la route a même été fermée à la circulation pendant cette période.

Mais il fallait aller plus loin et et fermer définitivement la route, car elle est empruntée chaque jour par plus de 400 véhicules. Des déviations vont être mises en place. 

Des pistes sont aussi à l’étude pour aménager cette voie désormais interdite à la circulation.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.