A Lannion, les derniers tours de manège du Lutin de l'Aiguillon, ce sera dimanche 7 janvier. Une page se tourne car ce carrousel faisait vraiment partie du décor de la ville

"Allez les filles, attention il arrive" ! Bientôt 18 ans que Christelle fait voler le fameux pompon au-dessus des têtes. Mais dimanche elle quittera définitivement le quai de l’aiguillon. Pressée par l’imminence de travaux à venir, qui l’aurait repoussée trop loin de sa clientèle, elle a choisi de démonter son manège, sans la moindre aigreur : "On n'est pas propriétaires du sol donc voilà, il faut suivre ce que la mairie souhaite aussi", explique Christelle Carvennec, la propriétaire de l'attraction.

Pour de nombreuses familles, le départ du manège joliment décoré aux couleurs de la ville va laisser derrière lui un grand vide. Le Lutin d’Aiguillon faisait pour beaucoup partie du décor : "C’est un peu l’âme du quai d'aiguillon, on l'a toujours connu ici. Ça tourne pas mal derrière. C'est vrai que c'est dommage qu'il soit démonté définitivement", témoigne Cathy Couppey, une mère de famille.

 Liens tissés avec les enfants au fil des ans

Christelle préfère, quant à elle, se souvenir des liens tissés avec les enfants au fil du temps car pour elle, ce n’était pas un métier mais plutôt une passion : "Moi j'ai de la chance, je m'amuse avec eux sur une courte durée. C’est sûr que ça va me manquer. Pour l'instant, je rigole mais quand on va commencer à démonter le manège, ça va être autre chose", conclut-elle. 

Les derniers tours seront donnés dimanche, il y a fort à parier qu’on versera des larmes. C’est comme ça que l’on accompagne ceux que l’on regrette déjà.

Avec Jean-Marc Seigner