« Nous sommes prêts » : 350 directeurs de lieux culturels appellent à la réouverture des théâtres

À la veille de l’allocution du président de la République, plus de 350 directeurs et directrices de lieux culturels, dont une dizaine en Bretagne, interpelle le gouvernement pour demander la réouverture des théâtres.
 
Les professionnels de la culture demandent la réouverture des théâtre et lieux de spectacle vivant.
Les professionnels de la culture demandent la réouverture des théâtre et lieux de spectacle vivant. © Pierre HECKLER / MaxPPP
« Nous directrices et directeurs de lieux culturels, appelons à la réouverture au public des théâtres et de tous les lieux de création et de diffusion du spectacle vivant dans sa diversité ». C'est par ces mots que démarre la lettre adressée au président de la République et au Premier ministre, signée par plus de 350 directeurs de lieux culturels, dont une dizaine en Bretagne, qui s'alarment de la situation de leur secteur.

Scènes nationales, centres dramatique nationaux, théâtre nationaux, pôles cirques… Quand ces lieux pourront-ils rouvrir leurs portes au public ? Pour l’heure, c’est la grande inconnue, mais les professionnels du secteur espèrent une réouverture dès la première étape de déconfinement en décembre.

« Aucun théâtre n’a été un foyer de contamination ! »

« Ce sont des lieux essentiels en cette période où les liens sociaux sont terriblement réduits », regrette Philippe Le Gal, directeur du Carré Magique à Lannion et signataire de la lettre. Avant d’assurer : « aucun théâtre n’a été un foyer de contamination ! ».

Ces derniers jours, le Premier ministre Jean Castex a laissé entendre une réouverture des lieux de culte. Mais pas un mot pour les lieux de culture. Ce qui a de quoi mettre Philippe Le Gal en colère : « les lieux de culte seraient ouverts mais pas les théâtres... Il nous semble qu’il y a une rupture d’égalité de traitement. »
 

Si on ouvre les uns, on ne peut pas laisser fermer les autres... Ou alors nous ne sommes plus dans un pays où la notion d’égalité est une valeur exemplaire.

Philippe Le Gal, directeur du Carré Magique à Lannion


Du côté des commerçants, le nouveau protocole sanitaire a été dévoilé vendredi : il prévoit une jauge de 8m2 par client dans les boutiques. « Si on nous impose la même chose dans les lieux culturels, ça va réellement poser problème », s’inquiète Philippe Le Gal. Le directeur du Carré Magique l’assure, cette tribune n’est pas « une tentative de plus » de s’inscrire dans la liste des dérogations, mais une manière de rappeler « qu’une autre crise psychologique et sociale se joue ! » 

 
Les signataires bretons de l’appel au Président de la République et au Premier Ministre pour la réouverture des théâtres
  • Arthur Nauzyciel, directeur du Théâtre National de Bretagne (TNB) à Rennes
  • Géraldine Werner, directrice Ay-Roop Scène de Territoire à Rennes
  • Frédérique Bertineau, directrice du Canal Théâtre du Pays de Redon
  • Rodolphe Dana, directeur du Théâtre de Lorient
  • Thibaud Keller, directeur Le Dôme de Saint-Avé
  • Vincent Léandri, directeur du Théâtre de Cornouaille Scène Nationale de Quimper
  • Frédéric Pinard, directeur de L’Archipel de Fouesnant-les-Glénan
  • Matthieu Banvillet, directeur du Quartz Scène Nationale à Brest (article lien)
  • Janick Tilly, directeur du SMAC Plages Magnetiques à Brest
  • Guillaume Blaise, directeur de la Passerelle, scène nationale de Saint-Brieuc
  • Philippe Le Gal, directeur Le Carré Magique à Lannion
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement société covid-19 culture théâtre