Lantic : l'usine de traitement des algues vertes fermée en urgence

Sur le site de l'usine qui traitait les algues vertes à Lantic et désormais fermé / © E. Pinault - France 3 Bretagne
Sur le site de l'usine qui traitait les algues vertes à Lantic et désormais fermé / © E. Pinault - France 3 Bretagne

À Lantic dans les Côtes d’Armor, l'usine qui traite les algues ramassées en baie de Saint-Brieuc a été fermée en urgence. Décision a été prise de ne plus recevoir d’algues vertes pour le moment. Depuis plusieurs jours, les riverains dénonçaient les odeurs insupportables.

Par France 3 Bretagne


L'usine de traitement des algues vertes à Lantic a été fermée en urgence cette semaine. 8000 tonnes d'algues y avait déjà été traitées depuis le début de la saison. 1000 pouvait encore l'être mais la décision a été prise par Thierry Burlot, président de Kerval qui gère l’usine. En cause, les inquiétudes autour d'odeurs ressenties par les riverains.

Ces tonnes d'algues ont été accumulées dans des boxs. Ces derniers censés les assécher ne fonctionnent pas correctement cette année. Les algues venues de toute la baie de Saint-Brieuc ont en effet été ramassées avec beaucoup trop de vases et de sables. Elles suintent et peuvent entraîner l'émanation d'un gaz, le H2S qui peut s'avérer mortel. Pas question pour le responsable du site de prendre des risques "Nous on a dit stop. J'ai pris la décision pour préserver d'abord la santé de mes salariés mais aussi la santé des riverains. Je vais pas prendre le risque de jouer avec ça". 
 


Que faire des algues non traitées ?


Si le site de Lantic n'assure plus le traitement de ces algues, où vont-elles aller ? Pour l'instant, la seule solution proposée pourrait être l'épandage sur des terres agricoles. Certains exploitants répondent par la négative car les cultures sont en pleine floraison. Ces algues pourraient sinon rester sur place. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus