Saint- Brieuc. Après la mort d’un homme dans la nuit de la Saint-Sylvestre, Les deux suspects mis en examen et placés en détention

Publié le Mis à jour le
Écrit par avec AFP
Une enquête est ouverte à Saint-Brieuc après la découverte du corps d'un homme secteur Vauban
Une enquête est ouverte à Saint-Brieuc après la découverte du corps d'un homme secteur Vauban © JEAN-MARC LALLEMAND / MAXPPP

Une autopsie doit être pratiquée ce 3 janvier pour comprendre ce qui s’est passé la nuit du réveillon à Saint-Brieuc. Un homme a été retrouvé mort dans l’immeuble dans lequel il faisait la fête avec des amis. Deux personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire.

Vers 4h30 cette nuit de réveillon, une altercation a éclaté "entre le locataire de l'appartement organisateur de la soirée, la victime, un homme de 26 ans, sa compagne et un autre invité", indique le procureur de la République de Saint-Brieuc, Nicolas Heitz à l’AFP.

Le procureur précise que les participants avaient consommé de l’alcool et des produits stupéfiants.

"L'organisateur de la soirée portait des coups de poing à la victime qui répliquait par des coups de pieds. L'individu de 21 ans allait alors chercher un couteau et frappait la victime puis lui portait un coup de couteau" décrit le communiqué du procureur.

L'homme, blessé au cœur, est resté au sol, inanimé, entre le 3ème et le 4ème étage de l'immeuble. Les secours ont tenté en vain de le réanimer. Son décès a été constaté à 5H30 du matin.

Une autopsie pratiquée ce 3 janvier

L'organisateur de la soirée et l'homme de 21 ans, qui étaient tous deux en état d'ivresse au moment des faits, ont été placés en garde à vue. Le second a reconnu dès sa première audition "avoir porté un coup de couteau", geste qu'il expliquait "par les insultes que la victime avait formulé à l'endroit de sa mère", indique le procureur.

L'auteur présumé, inconnu des services de police, a jeté le couteau dans un vide-ordures.

L'organisateur de la soirée a déclaré de son côté qu'il "était en train de dormir au moment des faits" et qu'il n'avait "commis aucune violence". Son casier judiciaire porte trace de condamnations pour des infractions routières, de vol et d'infraction à la législation sur les stupéfiants.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.