Les corps sans vie d'un homme et d'une femme retrouvés dans un bassin artificiel dans les Côtes d'Armor

Ce lundi 15 avril 2024, peu avant midi, les corps sans vie de deux personnes ont été retrouvés dans un bassin artificiel de rétention d'eau à Erquy, dans les Côtes d'Armor. Une enquête pour connaître les causes de la mort a été ouverte par la gendarmerie de Saint-Brieuc.

Une enquête a été ouverte après la découverte, ce lundi 15 avril 2024, des corps d'un homme et d'une femme dans le bassin artificiel à Erquy (Côtes-d'Armor), a-t-on appris auprès du parquet de Saint-Brieuc. Il s'agit d'une rétention d'eau appartenant à une entreprise agricole. 


"Les corps sans vie de deux personnes ont été découverts ce jour, flottants à la surface d'un bassin artificiel de rétention d'eau, sur la commune d'Erquy. Il s'agit d'une femme âgée de 30 ans et d'un homme de 25 ans" a déclaré à l'AFP le procureur de la République de Saint-Brieuc Nicolas Heitz, confirmant une information de Ouest-France. 

Le bassin est celui d'une exploitation agricole "où travaillait la jeune femme depuis deux ou trois ans", indique Henri Labbé, le maire d'Erquy qui assure que les deux jeunes gens se connaissaient. Tous deux sont originaires des Côtes d'Armor. 

La brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Saint-Brieuc est saisie d'une enquête en recherches des causes de la mort.
Le parquet a requis des mesures d'autopsies qui seront réalisées à l'Institut médico-légal (IML) de Rennes, ainsi que des analyses toxicologiques, d'après la même source.