Naufrage à Binic-Etables-sur-mer. Un risque de pollution sur les côtes

Prudence si vous naviguez ou pêchez au large de Binic-Etables-sur-mer dans la baie de Saint-Brieuc. Un chalutier y a sombré ce lundi suite à une voie d'eau. L'épave présente un risque de croche et du gazole s'en échappe, et pourrait toucher la côte.

La préfecture maritime lance un appel à la prudence pour la navigation aux abords de Binic. Un navire de pêche, l'Eole II, coulé ce lundi 11 octobre et représente un risque de croche. L’épave est marquée d’une bouée rose (position : 48-37.372N, 002-47.33W).

Prudence également si vous pêchez ou vous baignez entre Binic-Etables-sur-mer et Plouha puisque du gazole s’échappe du bateau.

"Une légère irisation de la surface a été constatée", précise le communiqué de la préfecture des Côtes d’Armor. Ses prévisions estiment qu’une arrivée de gazole est possible entre la pointe de la Rognouze (Binic-Etables-sur-mer) et la pointe de Plouha. Cette pollution reste sous la surveillance des autorités.

Ce lundi 11 octobre, c’est le sémaphore de Saint-Quay-Portrieux qui a signalé à 12h11 au Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) Corsen que le chalutier Eole II, immatriculé à Paimpol, était victime d’une importante voie d’eau à son bord et s’apprêtait à couler.

A 12h25, le navire de pêche L’Azur récupère sains et saufs les deux marins-pêcheurs de l’Eole II. Le navire a coulé dans la foulée à 2 milles nautiques dans le nord-est de Binic-Etables sur Mer.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie pollution environnement