Vagues de chaleur. Après Brest, Saint-Brieuc bat son record de température

L'épisode de chaleur, tardif et inédit, se poursuit ce mercredi, avec 47 départements placés en vigilance jaune canicule. La veille, de nombreux records de chaleur ont été battus. En Bretagne, après Brest ce ,lundi, c'est Saint-Brieuc qui a enregistré un nouveau record pour un mois de septembre.

Annecy, Nevers, Chartres.... et Sant-Brieuc. Ce mardi, Météo-France a relevé 24,9 degrés en température moyenne nationale, et de nombreuses villes ont battu leur record de température pour un mois de septembre.
Après Brest ce lundi, qui battait ce lundi le record du jour le plus chaud de l'année 2023, c'est la ville de Saint-Brieuc qui se distingue des relevés de températures, inédits pour un mois de septembre.
La préfecture des Côtes d'Armor a battu son record de température pour un mois de septembre. Selon les mesures effectuées à 17h, il a fait 31,3 degrés, contre 30,4 degrés pour le précédent record datant du 7 septembre 2016.

Les records tombent


Avec des températures de 10 degrés supérieures à la normale saisonnière, de nombreux records ont été battus ce mardi :
À Langres (Haute-Marne), selon les mesures effectuées à 17h, il a fait 33 degrés, contre 32,5 degrés pour le précédent record datant du 14 septembre 2020.  
 À Chartres (Eure-et-Loir), selon les mesures effectuées à 17h, il a fait 34,6 degrés, contre 34,3 degrés pour le précédent record datant du 14 septembre 2020.  
 À Villacoublay (Yvelines), selon les mesures effectuées à 17h, il a fait 33,1 degrés, contre 32,5 degrés pour le précédent record datant du 15 septembre 2020.  
 À Lons-le-Saunier (Jura), selon les mesures effectuées à 17h, il a fait 33,7 degrés, contre 33,5 degrés pour le précédent record datant du 14 septembre 2020.  
 À Nevers (Nièvre), selon les mesures effectuées à 17h, il a fait 35,4 degrés, contre 35,3 degrés pour le précédent record datant du 14 septembre 2020.  
 À Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), selon les mesures effectuées à 17h, il a fait 34,3 degrés, contre 33,8 degrés pour le précédent record datant du 14 septembre 2000.  
 À Annecy (Haute-Savoie), selon les mesures effectuées à 17h, il a fait 31,5 degrés, contre 30,9 degrés pour le précédent record datant du 14 septembre 2020.  

47 départements en vigilance jaune canicule


Météo-France a placé 47 départements en vigilance jeune canicule pour ce mercredi. Dans son bulletin de 16h, l'organisme public de prévision a rajouté quatre départements - Côte-d'Or, Jura, Saône-et-Loire et Seine-Maritime - en vigilance jaune (premier seuil d'alerte), précisant qu'une aggravation - placement en vigilance orange - "ne peut être totalement exclue" dans certains territoires.
Aucun département breton n'est concerné.

Air chaud du Maghreb 

Cette chaleur remarquable en ce début septembre est conforme aux observations des climatologues, selon lesquelles le changement climatique d'origine humaine augmente non seulement la sévérité des canicules mais aussi leur précocité ou leur survenue tardive.
Celle d'août a surtout concerné une grosse moitié sud du pays, avec une durée et une intensité comparables à la canicule historique de 2003 en Provence-Alpes-Côte d'Azur et Occitanie.
"Les records de 2003 ou 1947 sont globalement effacés sur certaines régions. Ces canicules récentes ont redessiné la climatologie de la France", soulignait lundi Matthieu Sorel, climatologue à Météo-France.
"On a de l'air chaud aspiré depuis le Maghreb qui est revenu progressivement sur le pays, avec des hautes pressions qui se sont installées et une situation de blocage qui va durer toute la semaine", prévoit Frédéric Nathan de Météo-France.

(Avec AFP)




L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité