“Tout le monde devrait se mettre au tricot” conseille la Bretonne championne de France de vitesse

Catherine Bouénard fait du tricot depuis toute petite. Un "virus" qui n'est pas prêt de la lâcher. / © Catherine Bazille / France 3 Bretagne
Catherine Bouénard fait du tricot depuis toute petite. Un "virus" qui n'est pas prêt de la lâcher. / © Catherine Bazille / France 3 Bretagne

Et de six ! Pour la sixième année consécutive, la Costarmoricaine Catherine Bouënard a été la plus rapide : 258 mailles tricotées en 3 minutes ! Elle conserve de très peu, son titre de championne de France de vitesse de tricot. Un véritable "virus" qu'elle nous raconte.

Par V.Chopin et N.Rossignol


Elle a une technique bien à elle, Catherine Bouënard. Une aiguille coincée entre les jambes, l'autre dans la main gauche, le style de la Costarmoricaine est peu commun pour une tricoteuse, mais efficace, puisque cela lui a encore permis de conserver, début février, le titre de championne de France de vitesse de tricot, à une maille de différence seulement de sa poursuivante : "Cela s'est joué à une maille près, reconnaît la championne. Ça correspond pour nous à une seconde et demi."

258 mailles en 3 minutes

Cette habitante de Trébédan (au sud-ouest de Dinan) participe depuis 2013 à cette étrange compétition. C'est d'ailleurs elle qui a établi, en 2015, le record de France avec 264 mailles tricotées en 3 minutes !

Après tant de titres nationaux, pourquoi ne pas tenter de rivaliser à l'international ? Sachant que la Hollandaise, championne du monde en titre, comptabilise 298 mailles ! "Ça représente une bonne quinzaine de secondes à rattraper ! soupire Catherine. Y'a encore de l'entraînement à faire devant !"

 


Le tricot, un virus bénéfique ?

Catherine Bouënard et le tricot c'est une longue histoire, qui remonte à l'enfance. Un "vieux virus" comme elle dit, qui n'a pas l'air de lui faire de mal : "Je ne pense  pas qu'il soit question qu'il me quitte, sourit-elle. Sinon il faudra me couper une main !"

Le tricot embellit le quotidien de cette Costarmorcaine qui en fait presque un mode de vie : "Tout le monde devrait se mettre au tricot, conseille Catherine Bouënard. Le monde changerait drôlement, les gens seraient beaucoup plus calmes, beaucoup plus tranquilles !"
 

Plus forte que la "Poulidor du tricot"

Le record de France (264 mailles en trois minutes) n'a pas été battu cette année dans le cadre du salon l'Aiguille en Fête mais son heureuse détentrice (Catherine Bouënard elle-même) conserve donc son titre, et pour la sixième fois ! L'habitante de Trébédan a réalisé cette fois 258 mailles, contre 257 pour sa principale concurrente, Isabelle Stieger pourtant surnommée dans le Val d'Oise "la Poulidor du tricot". 

"Je suis la Poulidor du tricot", lance Isabelle qui participe au championnat de France du tricot de vitesse à Paris

Cinq concurrentes. Trois minutes. Un objectif : 264 mailles. Le salon Aiguille en fête organise, ce week-end, à Paris, le 15e championnat de France du tricot de vitesse. Pourriez-vous tricoter 264 mailles en trois minutes ?

 

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus