Vidéo. Coupe de France. "Un exploit est possible !" Comment les amateurs bretons de Dinan-Léhon préparent leur 32e de finale face à Reims ?

durée de la vidéo : 00h01mn37s
Stéphane Lamant, entraîneur du Dinan-Léhon F.C, avant le 32e de finale face à Reims ©GLM/TB/FTV

C'est la 3e fois en moins de 10 ans que le Dinan FC atteint les 32e de finale de la Coupe de France. Ce dimanche 7 janvier 2024, face au Stade de Reims, les amateurs bretons espèrent entrer dans l'histoire en éliminant une équipe de Ligue 1.

Pour le Dinan-Léhon FC, le grand jour approche.

En sortant mi-décembre l’AS Vitré au 8e tour de la Coupe de France, les amateurs costarmoricains de Nationale 2 s’étaient offert un joli cadeau à l’approche de Noël : un ticket pour les 32e de finale, où ils auront donc la lourde tâche d’affronter dimanche le Stade de Reims, une équipe de Ligue 1.

Pourtant à 48 heures de l’évènement, aucune pression particulière ne semble pointer dans le vestiaire. Pendant les fêtes, les joueurs se sont octroyés une semaine de repos avant de reprendre petit à petit l’entraînement. "Mais on ne causera de l’adversaire qu’à partir de ce week-end", souligne le coach Stéphane Lamant

"Plus tard on basculera sur Reims, mieux ce sera. On fait ça aussi en championnat, et ça fonctionne plutôt bien. Il n’y avait pas de raisons de changer nos habitudes."  

 

durée de la vidéo : 00h02mn01s
Le Dinan FC avant son 32e de finale de Coupe de France face au Stade de Reims ©GLM/TB/FTV

 

Pour le coach, vacances studieuses à visionner les matchs de Reims  

Pendant les fêtes, si ses joueurs ont été invités à penser à autre chose, le coach a lui passé une partie de ses vacances à plancher sur les forces et les (maigres) faiblesses de l’adversaire, et à anticiper tous les scénarios possibles d’un match de Coupe de France.

"J’ai pris deux jours de congé pour ça, raconte Stephane Lamant. J’ai visionné des matchs de Reims, j’ai écouté leur coach parler, leur président parler. À partir de samedi, je vais évoquer cela avec les joueurs. Il y aura des séquences vidéo, une séance de mise en place. Et dimanche à nouveau de la vidéo puis un repas tous ensemble avant d'aborder la rencontre. Après on verra...".

Dans un match entre une N2 et une Ligue 1, si la Ligue 1 fait le job à 100%, il n’y a pas beaucoup d’espoir de passer. Mais on va essayer de les faire déjouer. Et peut-être, un exploit est possible.

Stéphane Lamant,entraîneur du Dinan FC

"Ce groupe a une âme. On partage des valeurs de solidarité, de générosité, de bienveillance..."

Pour rêver d'un exploit, le coach breton pourra s’appuyer aussi sur les valeurs de son équipe.

"On me demande souvent pourquoi on arrive à vivre de telles aventures. Je n'ai vraiment pas la réponse. Mais je sais que ce groupe a une âme. Les garçons font preuve de générosité, de solidarité, d'honnêteté, de bienveillance. Ce groupe a une âme "

durée de la vidéo : 00h00mn24s
Stéphane Lamant, entraîneur du Dinan-Léhon F.C ©GLM/TB/FTV
 

"Il y a 2 ans face à Brest, on était passé tout près..."

Parmi les autres arguments du Dinan FC, il y a aussi l'expérience.

Pour le club costarmoricain, ce sera la 3e qualification pour les 32e de finale en 9 ans.

En 2015, la belle aventure avait été stoppée par Guingamp 3/0, mais il y a 2 ans, les amateurs avaient fait trembler le Stade Brestois (0/0), en ne s’inclinant qu’après une interminable séance de tirs au but, 13/12.

Pour le milieu de terrain Victor Lefevre, il faut s’appuyer sur ces deux expériences. L'équipe a gagné en maturité. 

durée de la vidéo : 00h00mn53s
Victor Lefebvre, du Dinan FC, avant le 32e de finale de Coupe de FRAnce face à Reims ©GLM/TB/FTV

 

Et puis dernier atout dans sa manche, le Dinan FC aura aussi le privilège de jouer dans son stade fétiche de Clos Gastel, où il ne s’est pas incliné depuis mai 2022. Petit stade, grosse ambiance. 2700 spectateurs sont attendus dimanche à 17 h 30. Jauge maximale.