• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Croissance démographique dans le centre Bretagne

Une rue commerçante dans le centre-ville de Pontivy (56).
Une rue commerçante dans le centre-ville de Pontivy (56).

Depuis le début des années 2000, les pays de Pontivy et Loudéac renouent avec la croissance démographique. Et ce sont les communes rurales alentour qui en profitent.

Par la rédaction

Le secteur de Pontivy-Loudéac est l’un des seuls à résister à l’érosion démographique de la Bretagne intérieure. Depuis 1999, les pays de Pontivy et Loudéac affichent une augmentation annuelle de leur population de 0,7%.

Cette évolution favorable est due à la fois aux naissances mais aussi à un solde migratoire positif. C'est un paradoxe car au cours du 20ième siècle, la population bretonne s'est plutôt concentrée autour des agglomérations et le long des côtes alors que l’intérieur de la région se vidait.

Le centre Bretagne se révèle plus dynamique quil n'y paraît, au premier abord. L'activité économique se concentre autour de trois pôles : Pontivy, Loudéac et Locminé/Saint-Jean-Brévelay. Et ce sont les communes rurales alentour qui en profitent : les jeunes actifs préfèrent s'installer à la campagne, attirés par un meilleur cadre de vie et des prix de l'immobilier plus attractifs.
Croissance démographique dans le centre Bretagne

La proportion de jeunes augmente. Les dernières statistiques datent de 2012. On comptait alors 112 jeunes de moins de 19 ans pour 100 personnes âgées de 65 ans ou plus. Ils étaient 107 en 2007. 

A noter que depuis 40 ans, la population des pays de Loudéac et Pontivy est relativement stable : autour de 120 000 habitants.

Sur le même sujet

L'histoire du football féminin

Les + Lus