Culture bretonne : fusion de Kendalc’h et War’l Leur

Les 2 confédérations Kendalc’h et War’l Leur, oeuvrant pour la culture bretonne, se sont unies ce samedi pour donner naissance à Kenleur. Elle rassemble 20 000 adhérents. Parmi ses champs d’action: les cercles celtiques, la formation, la musique, l’édition, le costume…

Futur siège de Kenleur, union de Kendalc'h et War'l Leur, à Auray dans le Morbihan.
Futur siège de Kenleur, union de Kendalc'h et War'l Leur, à Auray dans le Morbihan. © Florence Malésieux
Séparés il y a 53 ans, Kendalc’h et War’l Leur, se remarient. A elle deux, ces deux confédérations regroupent environ 210 associations. Balayant tout l’éventail de la culture bretonne des cercles celtiques à l’édition, en passant par les costumes ou la musique… Elles comptent 20 000 adhérents.

Leur fusion donne naissance à une nouvelle confédération nommée Kenleur. "Nous voulons être plus forts en travaillant pour améliorer les choses, affirme le directeur de War’l Leur", affirme le directeur de War’l Leur, Tristan Gloaguen. Cette fusion facilitera les échanges avec leurs partenaires : région ou organisateurs d'événements.
 

Le siège à Auray

Kenleur prendra ses quartiers à Auray dans les anciens locaux de Kendalc’h. Les huit salariés (5 pour Kendalc'h et 3 pour War'Leur) conservent leur poste.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture bretonne culture culture régionale danse musique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter