Direct Vidéo : la 17e étape du Tour s'annonce comme la plus difficile. Les Bretons n'ont pas dit leur dernier mot

Avec deux cols hors catégorie, et une arrivée à 2304 m, la 17e étape du Tour de France s'annonce comme la plus difficile de cette Grande boucle 2020. Une étape où les grimpeurs des équipes bretonnes vont une nouvelle fois tenter de s'illustrer. Grenoble/Méribel, c'est à suivre ici en direct      

Pierre Rolland, de l'équipe bretonne B&B Hotels - Vital Concept en course pour le maillot à pois de meilleur grimpeur
Pierre Rolland, de l'équipe bretonne B&B Hotels - Vital Concept en course pour le maillot à pois de meilleur grimpeur © MAXPPP
C'est du lourd qui attend les coureurs ce mercredi pour la 17e étape du Tour de France.

Au menu 170 km entre Grenoble et Méribel, avec au menu deux cols classés hors catégorie : le Col de la Madeleine (2000m) et le Col de la Loze (2304m). C'est là que sera jugée l'arrivée finale de ce qui est considéré comme l'étape reine de cette Grande Boucle, et dans laquelle les grimpeurs des équipes bretonnes tenteront une nouvelle fois de s'illustrer. 

A noter que cette deuxième étape alpestre se courra sans Egen Bernal, vainqueur du Tour 2019. Le Colombien de l'équipe Inéos, en perdition depuis plusieurs jours, a jeté l'éponge et décidé d'abandonner ce mercredi matin
  
 


L'étape à suivre ici 

 
 

Les équipes bretonnes peuvent-elles encore tirer leur épingle du jeu ?  


Mardi, la 16e étape entre la Tour du Pin et Villard de Lans a d'abord vu la colonie bretonne perdre un des ses éléments les plus valeureux. Le Finistérien David Gaudu, coéquipier de Thibaut Pinot dans l'équipe Groupama/ FDJ et qui avait chuté dès le début du Tour, à dû se résoudre à l'abandon. 

 
Mais d'autres Bretons, épargnés par les pépins physiques, ont réussi à s'illustrer.

Le Morbihannais Warren Barguil, qui a coincé dans la dernière ascension, termine 6e et premier Français à l'arrivée dans le Vercors.

L'ambition de l'équipe Arkéa/Samsic d'emmener son leader Nairo Quintana dans le Top 5 à Paris s'annonce malgré tout difficile à atteindre. A moins que le Colombien, 10e du classement général à 5'43 de Roglic, ne tente l'aventure sur les pentes de la Loze         


   

Pierre Rolland en course pour un maillot à pois... promis aux favoris  


L'autre équipe bretonne, B&B Hotels-Vital Concept, s'est aussi illustrée sur la route de Villard de Lans, avec l'infatigable duo Quentin Pacher/ Pierre Rolland.

Pierre Rolland a une nouvelle fois engrangé des points ​​​​​​au sommet du Col de Porte puis de la Côte de Revelle. Le voilà désormais ex-aequo au classement de la montagne avec Benoit Cosnefroy. Mais le maillot à pois sera très difficile a ramener sur les Champs Elysées a-t-il indiqué hier soir. 
 

Quand on voit la difficulté de l'étape ou celle du Puy Mary, il y a peu de points distribués. Il ne faut pas rêver, les 40 points de la Loze iront sans doute à un favori. Roglic ou Pogacar devraient avoir les Pois à Paris. Il faut faire avec le barème.

Pierre Rolland

 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport cyclisme tour de france