• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Election présidentielle 2017 : petit mode d'emploi à l'usage de l'électeur béotien

© Lionel VADAM / MaxPPP
© Lionel VADAM / MaxPPP

"Pour qui voter ?" c'est la question qui taraude les électeurs en ce moment, mais "comment voter ?", en est une autre. On rappelle quelques petites infos à avoir en tête avant de se présenter devant son bureau de vote, le 23 avril prochain, pour glisser son bulletin dans l'urne. 

Par Krystell Veillard

D'abord, cette élection vise à renouveller le président de la République française, élu pour un mandat de 5 ans au suffrage universel direct, au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Le premier tour aura donc lieu le dimanche 23 avril, le second deux semaines plus tard, le 7 mai.


Les conditions pour voter


Trois conditions sont nécessaires pour pouvoir mettre son bulletin dans l'urne : avoir la nationalité française, jouir de ses droits civiques et politiques et être inscrit sur les listes électorales. En cas de nouvelle inscription, celle-ci doit avoir été faite avant le 31 décembre 2016, à trois exceptions près.
Les jeunes qui deviennent majeurs entre le 31 décembre et la date de l'élection, les personnes qui ont acquis la nationalité française après le 31 décembre et celles qui ont déménagé depuis cette date. Leur demande d'inscription doit alors être adressée à la mairie au moins 10 jours avant la date du 1er tour de l'élection.

A noter que les jeunes ayant accompli les formalités de recensement n'ont pas à accomplir de démarche puisqu'ils sont en principe automatiquement inscrits sur les listes électorales à compter de leurs 18 ans.
Dans l'année qui suit son inscription sur les listes, l'électeur reçoit sa carte électorale par courrier à son domicile.

Et sans carte d'électeur ?


La carte d'électeur n'est pas obligatoire pour voter à la condition de disposer d'un justificatif d'identité. En cas de perte, de vol ou d'oubli ou lorsque la carte électorale n'a pas été reçue, malgré l'inscription sur les listes, il est tout de même possible de se présenter à son bureau de vote avec sa carte d'identité (ou son passeport, permis de conduire, carte famille nombreuse... ou même, depuis 2014, une carte vitale en cours de validité). Le vote est possible lorsque les personnes en charge du contrôle auront vérifié l'identité et l'inscription sur les listes électorales. (Une carte d'identité périmée vaut justificatif d'identité pour pouvoir voter même si sa date d'expiration est dépassée.)
Avant l'élection, il est également possible de se rendre à la mairie afin de demander une attestation d'inscription sur la liste électorale. Ce document devra être présenté au bureau de vote avant de voter.

Les horaires des bureaux de vote


Les bureaux de vote ouvriront à partir de 8 heures du matin les dimanches d'élection. A compter de cette élection présidentielle 2017, l'horaire de fermeture des bureaux de vote est désormais fixé à 19 heures dans toutes les communes (au lieu de 18h auparavant dans les petites et moyennes communes).
Toutefois, des dérogations locales seront possibles pour une fermeture des bureaux à 20 heures, mais a priori il n'y aurait pas de dérogation de ce type en Bretagne.
Cette nouvelle règle vise à empêcher les fuites liées au début des dépouillements à 18h, avant la clôture du scrutin dans toutes les villes.

Onze candidats

Au cas où vous auriez loupé l'info, parti sur une autre planète, 11 candidats se présentent au 1er tour de l'élection présidentielle. La publication officielle de cette liste est parue au Journal officiel du 21 mars 2017.
(par ordre alphabétique)
  • Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière, LO) ;
  • François Asselineau (Union Populaire Républicaine, UPR) ;
  • Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès, SP) ;
  • Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France, DLF) ;
  • François Fillon (Les Républicains, LR) ;
  • Benoit Hamon (Parti Socialiste, PS) ;
  • Jean Lassalle ;
  • Marine Le Pen (Front National, FN) ;
  • Emmanuel Macron (En Marche, EM) ;
  • Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche, FG) ;
  • Philippe Poutou (Nouveau Parti-Anticapitaliste, NPA).


Les élections législatives à suivre


Et puis, les urnes nous appeleront une nouvelle fois. Cette élection présidentielle 2017 sera suivie par les élections législatives les 11 et 18 juin, afin d'élire les députés. Les 577 députés qui composent l'Assemblée nationale sont élus selon le scrutin uninominal majoritaire à deux tours dans chaque circonscription.

Pour rappel, un candidat, pour être élu dès le premier tour, doit réunir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de voix au moins égal au quart des électeurs inscrits. Si aucun des candidats ne satisfait ces conditions, un second tour est organisé pour lequel ne peuvent se maintenir que les candidats du premier tour ayant réuni au moins 12,5 % des électeurs inscrits. Si cette exigence est satisfaite par aucun ou un seul candidat, les deux candidats ayant recueilli le plus grand nombre de suffrages peuvent se présenter à ce second tour. Au second tour, est élu le candidat qui arrive en tête.




A lire aussi

Sur le même sujet

Isabelle Autissier et le Théâtre d'Ardoise

Les + Lus