Elimination du Stade rennais en Ligue Europa : un mélange d'émotions pour les supporters bretons

Plus de 6000 supporters rennais ont encouragé du début à la fin le Stade rennais contre Arsenal jeudi soir à l'Emirates Stadium. / © Nick Potts/Press Association Images
Plus de 6000 supporters rennais ont encouragé du début à la fin le Stade rennais contre Arsenal jeudi soir à l'Emirates Stadium. / © Nick Potts/Press Association Images

Le Stade rennais a été éliminé de la Ligue Europa ce jeudi 14 mars en perdant 3-0 contre Arsenal à Londres. A la fin du match, les 6000 supporters ayant fait le déplacement étaient mitigés entre la déception du résultat, la fierté du parcours et l'ambiance incroyable en Angleterre.

Par Lucas Hobé

Mélange d'émotions pour les supporters bretons après le match contre Arsenal en 8e de finale retour de Ligue Europa à Londres. Une défaite 3-0, synonyme d'élimination dans cette compétition, après un beau parcours. 

A la fin de la rencontre, de nombreux supporters sont restés dans les tribunes de l'Emirates Stadium, pour faire durer encore un peu plus l'aventure européenne du Stade rennais. Pour ne pas refermer trop vite cette belle parenthèse sportive et profiter encore de l'instant, dans ce magnifique stade anglais.

Une fois sortis de l'enceinte, les supporters ont été nombreux à regretter la défaite, mais surtout la prestation générale du Stade rennais contre Arsenal : pas au niveau, avec une piteuse entame de match. 

Les supporters bretons ont malgré tout tenu à dire leur fierté d'avoir pu vivre une telle affiche de Ligue Europa, contre Arsenal, dans une ambiance indescriptible.
Des félicitations envers l'équipe emmenée par Julien Stéphan, l'entraîneur des Rouge et Noir, qui s'est également exprimé sur la rencontre en conférence de presse.

Après cette élimination en Ligue Europa, le Stade rennais va désormais devoir se concentrer sur le championnat de Ligue 1 et sa demi-finale de Coupe de France contre Lyon, pour essayer de vivre une nouvelle épopée européenne l'an prochain.

 

Sur le même sujet

interview de sophie Duchemin, délélguée FO CHU Rennes

Les + Lus