• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bali Breizh

Logo de l'émission Bali Breizh

Prizioù 2019 : Et les nommés sont...

Anaelle Le Potier, Trifin ar Merdy, Odile Kerzerho, Nerin ar C'horr, Rozenn Morvan, Visant Abaziou, Gwenvael Jequel / © Yowan Denis
Anaelle Le Potier, Trifin ar Merdy, Odile Kerzerho, Nerin ar C'horr, Rozenn Morvan, Visant Abaziou, Gwenvael Jequel / © Yowan Denis

Dibabet eo bet loreidi ar Prizioù 2019 gant ar juri. Seizh rummad a vo priziet ar bloaz-mañ c'hoazh. // Le jury a délibéré et nommé trois lauréats dans sept catégories. La cérémonie des Prizioù aura lieu le vendredi 1er mars 2019 à Bruz. Elle sera diffusée en direct sur le site de France 3 Bretagne.

Par Yowan Denis

Ces récompenses sont attribuées chaque année à des personnes, associations, entreprises ou institutions qui ont marqué l'innovation en langue bretonne. 

Catégorie association

  • Ti ar vro Gwengamp, an arvor hag an argoad. Le centre de loisirs en breton lancé en 2017 a déménagé dans les locaux de Ti ar Vro. Il offre des loisirs en breton aux enfants dès l’âge de quatre ans.
  • Daoulagad Breizh et Emglev bro Douarnenez. Le concours « Filmoù-chakod » (« Films de poche » en breton) propose à ceux qui le souhaitent de réaliser un court-métrage de cinq minutes maximum à l’aide d’un téléphone ou d’une caméra pouvant tenir dans la poche.
  • Radio Kerne. Alors qu’elle fête ses 20 ans, la radio va lancer une antenne nantaise 100% en breton, en avril.
 

Catégorie livre de fiction

  • « Galnys pe priz ar gwad », pièce en quatre actes de Yann-Fulub Dupuy (Ed. An Alarc’h Embannadurioù).
  • « Ouzh skleur an noz », roman de Jerom Olivry (Ed. Al Liamm).
  • « Distro Jarl eus ar brezel », roman de Goulc’han Kervella (Ed. Skol Vreizh).
 

Catégorie collectivité

  • Musée de l’ancienne abbaye de Landévennec, pour son exposition « La Bretagne au temps des rois » traduite en breton.
  • Mairie de Carhaix. Le livret de famille délivré par la mairie est désormais bilingue, toutes les écoles de la commune ont une filière bilingue, signalétique bilingue dans le centre d’interprétation archéologique virtuel, Vorgium.
  • Mairie de Rennes, pour le développement de plaques de rues bilingue en ville et le soutien apporté à la création d’une crèche bilingue ainsi qu’à l’ouverture de nouveaux locaux en centre-ville pour le centre de formation en langue bretonne pour adultes Skol an Emsav.

Catégorie audiovisuel

  • « Gwallzarvoud ar fisel // L’accident de M. Fisel », documentaire de Sébastien Le Guillou (26’, France 3 Breizh).
  • « Ar Pevarad Kerniel // Le quatuor à cornes », série animée de Benjamin Botella et Arnaud Demuynck (Vivement Lundi !).
  • « Zao ! », série documentaire de Perynn Bleunven et Mai Lincoln (Kalanna Production).

Catégorie entreprise

  • Lorcyber, entreprise de cybersécurité, a fait traduire son site et sa plaquette en breton.
  • Penn ar box, propose des kits de produits bretons via son site internet qui est désormais traduit en breton.
  • Fondation Crédit Agricole du Finistère. La Fondation a lancé un appel à projets visant à récompenser les initiatives finistériennes permettant le développement de la langue bretonne. Le budget global est de 50 000 euros.

Catégorie disque chanté en breton

  • « Kan ar bed », oeuvre collective (Bannoù-Heol).
  • « Mil Hent », de Denez (Coop Breizh).
  • « A-dreñv ar vrumenn », de Möhrkvlth (Asgard Hass).

Catégorie brittophone de l’année

  • Arno Elegoed, pour avoir porté le projet de livre-cd « Kan ar Bed » du début à la fin à travers sa maison d’édition Bannoù-Heol.
  • Ismael Morvan, président de l’association « Bak e Brezhoneg », qui permet de porter officiellement le combat des lycéens brittophones souhaitant passer toutes les épreuves du baccalauréat en breton.
  • Paskal Nignol, qui œuvre au développement du breton aux Champs Libres, à Rennes, à travers des visites guidées et des ateliers de discussion.

Al loread eus pep rummad a vo choazet devezh abadenn ar Prizioù, d’ar Gwener 1añ a viz Meurzh e Bruz, hag a vo skignet war-eeun war lec'hienn France 3 Breizh ha goude war ar skinwel.

Rummad kevredigezh

  • Ti ar vro Gwengamp, an arvor hag an argoad. Dilojet en deus ar greizenn dudi e burevioù Ti ar Vro, e Gwengamp. Kinnig a ra ar greizenn oberiantizoù dudius e brezhoneg d’ar vugale adalek 4 bloaz.
  • Daoulagad Breizh hag Emglev bro Douarnenez. Ar genstrivadeg « Filmoù-chakod » a ginnig d’an holl sevel filmouigoù pemp munutenn d’ar muiañ, filmet gant ur pellgomzer hezoug pe ur c’hamera bihan.
  • Radio Kerne. Digoret e vo e miz Ebrel ur skour gant Radio Kerne e Naoned.

Rummad levr faltazi

  • « Galnys pe priz ar gwad », pezh-c’hoari e pevar arvest gant Yann-Fulub Dupuy (Ed. An Alarc’h Embannadurioù).
  • « Ouzh skleur an noz », romant gant Jerom Olivry (Ed. Al Liamm).
  •  « Distro Jarl eus ar brezel », romant gant Goulc’han Kervella (Ed. Skol Vreizh).

Rummad strollegezh

  • Mirdi abati kozh Landevenneg, evit an diskouezadeg « Breizh da vare ar roueed » troet e brezhoneg.
  • Ti-kêr Karaez, evit al levrig familh divyezhek skignet d’an holl, un hentad divyezhek e pep skol er gumun, ar banellerezh divyezhek e kreizenn Vorgium.
  • Ti-kêr Roazhon, evit bezañ lakaet staliañ muioc’h-mui a blakennoù-straed divyezhek e kêr, bezañ sikouret evit sevel ur vagouri divyezhek, ha bezañ harpet da gavout un ti nevez e kreiz-kêr evit ar greizenn-stummañ oadourien war ar brezhoneg, Skol an Emsav.

Rummad kleweled

  • « Gwallzarvoud ar fisel », teulfilm gant Sébastien Le Guillou (26’, France 3 Breizh).
  •  « Ar Pevarad Kerniel », heuliad tresadennoù-bev gant Benjamin Botella hag Arnaud Demuynck (Vivement Lundi !).
  • « Zao ! », heuliad poltridi gant Perynn Bleunven hag Mai Lincoln (Kalanna Production).

Rummad embregerezh

  • Lorcyber, a labour war ar sibersurentez, he deus lakaet treiñ e brezhoneg plegfollenn an embregerezh kement hag al lec’hienn internet.
  • Penn ar box, a ginnig un dibab produoù breizhat da brenañ war he lec’hienn, bremañ troet e brezhoneg.
  • Diazezadur Kef labour-douar Penn-ar-Bed. Savet eo bet gant an Diazezadur ur font da sikour ar frammoù a lak ar brezhoneg da vont war-raok. Ur budjed 50 000 euro a zo bet gouestlet d’en ober.

Rummad pladenn kanet e brezhoneg

  • « Kan ar bed », oberenn a-stroll (Bannoù-Heol).
  • « Mil Hent », gant Denez (Coop Breizh).
  • « A-dreñv ar vrumenn », gant Möhrkvlth (Asgard Hass).

Rummad brezhoneger ar bloaz

  • Arno Elegoed, evit bezañ douget ar raktres levr-pladenn « Kan ar Bed » eus ar penn-kentañ betek ar fin dre e di embann Bannoù-Heol.
  • Ismael Morvan, prezidant ar gevredigezh « Bak e Brezhoneg », a sikour dougen stourm liseidi Diwan evit tremen ar vachelouriezh e brezhoneg penn-da-benn.
  • Paskal Nignol, a labour evit diorroiñ ar brezhoneg er Maezioù Frank, e Roazhon, dre heñchadennoù displeget e brezhoneg pe c’hoazh abadennoù komz a-stroll.

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée