• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La Voix est Libre - Bretagne

Le samedi à 11h30
Logo de l'émission La Voix est Libre - Bretagne

Loïc Hénaff prolonge la saga familiale

Loïc Hénaff rajeunit la marque lancée par son arrière grand-père
Loïc Hénaff rajeunit la marque lancée par son arrière grand-père

Samedi 19 octobre, la Voix est Libre reçoit Loïc Hénaff. Ce dernier a rejoint l'affaire familiale en 2005 comme directeur commercial et a su rajeunir la marque. Aujourd'hui directeur général, il doit en assurer la stabilité alors qu'en 2012 le bilan était négatif. 

Par Emilie Colin

Il est un héritier, mais pas seulement. Loïc Hénaff, invité de la Voix est Libre samedi 19 octobre, a surtout un potentiel d'entrepreneur. En 2005, il intègre l'affaire familiale comme directeur commercial. Avant cela, il roule sa bosse chez Kraft, et Cadbury, développant au passage une expérience internationale. Désormais directeur général chez Hénaff, il doit assurer l'avenir de son entreprise qui emploie 217 salariés, dans un contexte économique tendu.

Un bilan négatif pour 2012

En mars dernier, l'entreprise annonce son résultat annuel et Loïc Hénaff prévient d'emblée : "Nous avons réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 42,6 M €, stable par rapport à 2011. Mais notre résultat sera négatif », tout en restant imprécis quand à l'ampleur du déficit. Plusieurs facteurs expliquent ce bilan comme la hausse des prix du porc, + 27% en 2 ans (entre 2010 et 2012) tandis que les prix de vente en magasins diminuent. Face à cette situation, Loïc Hénaff doit limiter certaines dépenses comme l'an passé : "En 2012, nous avions déjà été contraints de réduire nos investissements publicitaires et promotionnels d'environ 30%".

L'éco-taxe : "un vrai outil de déménagement du territoire, une incitation à la délocalisation"

Pour Loïc Hénaff et malgré son report prévu pour janvier 2014, l'éco-taxe est une pilule difficile à avaler. Plus l'entreprise est loin géographiquement, plus elle paiera. 50 000 euros, c'est ce que l'entreprise devrait débourser, une somme qu'elle ne pourra répercuter auprès de ses clients, essentiellement la grande distribution. Dans un contexte économique tendu, l'entreprise bigoudène, installée à Pouldreuzic depuis plus d'un siècle, s'accroche à son territoire. Soucieux d'assurer la pérennité de son entreprise, Loic Hénaff milite avec d'autres grands patrons pour l'élaboration d'un plan stratégique pour la Bretagne.
DMCloud:113337
Sujet du 06/09/2013 : Ecotaxe et Hénaff



A lire aussi

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée