Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le lundi à 8 h 50
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Samedi 6 juin, en mer, la science fiction devient réalité

L’Union européenne vient de mettre en place des mesures drastiques pour surveiller les pratiques de pêche professionnelle. La mer n’est plus l’espace de liberté que l’on connaissait jusqu’alors.

Par Sophie Bourhis

L'Union européenne a décidé de mettre en place des contrôles de plus en plus stricts pour réglementer la pêche professionnelle. Chaque bateau de plus de 12 mètres doit être équipé d’une balise, un « mouchard » qui transmet toutes les informations utiles par satellite. Derrière ses écrans d’ordinateurs, l’œil du Centre National de Surveillance des Pêches basé à Etal dans le Morbihan est aux aguets. En cas de soupçon, une vedette (Douane, Affaires Maritimes, ou Gendarmerie) ou un avion Falcon est envoyé sur place. Désormais, partout, Big Brother maîtrise les mers. La pression sur les pêcheurs est continue. Les professionnels se plaignent de ces nouvelles contraintes auxquelles ils doivent se soumettre. Ils apprécient assez peu ce qu’ils vivent comme un « œil de Moscou » qui les marque à la culotte.

Extrait Littoral Big Brother prend la mer

Il est donc bien loin le temps où les pêcheurs partaient en mer, libres de toutes contraintes. Le temps où ils pouvaient puiser sans limites sur une ressource que l’on croyait infinie. Mais la surpêche est devenue un mal endémique et l’Europe depuis des années voulait limiter les prises.
D’abord, il y eut des quotas, et des mesures pour limiter la puissance des moteurs, ou organiser la casse des bateaux. Mais ces dispositifs se sont révélés relativement inefficaces. Aussi, il y a deux ans, l’Union Européenne a décidé de changer de tactique et de se lancer dans un véritable contrôle permanent qui se veut aussi infaillible que possible. Et bientôt, comme pour les automobilistes, un système européen de permis à points sera mis en place !

Extrait 2 Littoral Big Brother prend la mer


Cette fois, l’époque où le capitaine représentait à bord la seule autorité d’un monde sans frontière et sans loi, est bel et bien révolue. Même s’ils comprennent la « raisonnable nécessité » de ces contrôles, les marins-pêcheurs ne reconnaissent plus la mer qu’ils ont connue. L’océan est devenu un nouvel espace de réglementation sous haute surveillance.

Samedi à 16H15, découvrez l’univers fascinant de cet océan de plus en plus étroitement surveillé. Grâce au film de Thierry Le Vacon, intitulé Big Brother prend la mer. Coproduction /Aligal Production

Un procès pour essayer d'éclairer la mort de Clément Méric