Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le vendredi à 8 h 10
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Voir et revoir Chris et Sébastien : transformer la faille en victoires

Marine Barnérias et Chris Ballois sur une plage de Carantec, après une leçon de kitesurf / © DR
Marine Barnérias et Chris Ballois sur une plage de Carantec, après une leçon de kitesurf / © DR

Chris Ballois et Sébastien Le Meaux sont deux sportifs de haut niveau. Ils ont chacun une petite différence que beaucoup d’entre nous ne pourraient pas surmonter. L’un est champion du monde de Kitesurf, l’autre est "paddle man" et médaillé d’argent paralympique de judo.
 

Par Sophie Bourhis

Chris Ballois et Sébastien Le Meaux se sont révélés dans leur sport. Ils se sont battus contre l’impossible pour pouvoir dépasser leurs différences.

Privé d'avant-bras gauche depuis la naissance, Chris Ballois est un athlète de haut niveau spécialiste du kitesurf qu’il pratique depuis plus de 20 ans maintenant. C’est au Maroc qu’il a découvert par hasard cette discipline, et la passion a tout de suite été au rendez-vous. Chris est le premier athlète handisport à battre un record du monde dans la catégorie "valide" c'était à la Palme en 2018, Chris atteint la vitesse record moyenne de 35,78 noeuds (66,26 km/h) sur le Mile Nautique (1852 m).
 
Littoral, de la faille à la victoire
Avec tous ses records, Chris Ballois, souhaite donner envie à d'autres personnes en situation de handicap de faire du sport, de s'éclater, de prendre du plaisir.  - Littoral France 3 Bretagne


Du tatami au paddle


Sébastien le Meaux est un gars de la mer. Enfant, il passe son temps à pêcher mais aussi à courir au bord de l’eau et jouer avec les copains sur la plage. Puis il découvre le judo. Mais à 17 ans, un soir pluvieux, sa vie bascule. Victime d’un accident de moto, Sébastien devient malvoyant. La maladie de Stargardt se déclenche et lui ôte toute vision centrale. Après une descente aux enfers, le jeune judoka se relève grâce au sport. Jusqu’au plus haut niveau. En 2000, il décroche la médaille d’argent aux Jeux paralympiques de Sydney. 

Le champion quitte ensuite les tatamis pour retrouver son élément : la mer. Avec toujours la gagne comme leitmotiv.
 
Littoral : Les défis de Sébastien Le Meaux
En stand-up paddle ou en pirogue, Sébastien Le Meaux enchaîne les défis. C’est son moteur. Mais son handicap lui impose d’avoir un guide sur l’eau. Qu’il soit en balade ou en compétition, en mer, la voix de son guide devient ses yeux. Ensemble, ils rament vers la victoire. La victoire contre le handicap. - Littoral / France 3 Bretagne

Pratiquer un sport quand on est une personne en situation de handicap, c’est bénéficier des mêmes bienfaits pour le corps et l’esprit qu’une personne valide. Confiance en soi, socialisation, gommage des différences, l’activité physique est un élément essentiel dans la construction de l’image que l’on a de soi. 

Sébastien comme Chris ont besoin de suivre cette philosophie. Tous deux se sont révélés par le sport et se sont battus  pour pouvoir effacer leurs différences. Le handicap peut donc s’effacer, parfois même s’oublier dans le sport comme dans la société civile et le monde du travail. Permettre à chacun quel qu’il soit, de faire valoir sa personnalité, ses talents, ses idées, son énergie pour apporter le meilleur de soi à un  projet commun  c'est la définition même de l'inclusion, une valeur chère aux yeux de Chris

Quand on embauche une personne en situation de handicap, elle peut-être aussi performante qu'une personne valide voire plus dans certains domaines. L'idée de l'inclusion c'est donner sa chance et de dire que les personnes en situation de handicap ont leur place dans la société et pas que par solidarité

Pour voir l'émission complète : 
 

De la faille à la victoire pour Chris Ballois et Sébastien Le Meaux . Réalisation Corentin Pichon

A lire aussi