• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le lundi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Voir et revoir, Une vie de Surf

Cours particulier de surf pour Marine avec Serge, l'un des pionniers du surf en Bretagne / © A.castier
Cours particulier de surf pour Marine avec Serge, l'un des pionniers du surf en Bretagne / © A.castier

Ils sont mordus de surf, à tel point qu'ils ont adopté un mode de vie compatible avec leur passion. Marine rencontre Serge, l'un des premiers à être monté sur une planche en Bretagne et Annabel, ancienne championne, aujourd'hui reconvertit dans un surf plus artistique. 

Par Adelaide Castier

Cette semaine, Marine va surfer. Elle nous mène vers celles et ceux qui montent sur les planches pour un spectacle toujours unique et iodé, entre la pointe Finistère et la Bretagne sud...

Dans les années 60, Serge Griessemann part aux Etats-Unis pour faire de la photo.
Là bas, il découvre le surf...et c'est le coup de foudre. Il s'installe à 22 ans à Hawaï et gagne par la suite plusieurs championnats du monde de windsurf. En 1974, il revient en France et ramène sous le bras une planche un peu étonnante. Il crée alors avec une bande de copains l'une des premières écoles de surf en Bretagne, sous le regard étonné des pêcheurs du Guilvinnec.  

Depuis, Serge a bourlingué à de multiples endroits de la planète, toujours porté par sa passion dévorante pour le surf. 
Installé à Carnac, Serge continue à 74 ans, à surfer quasiment tout les jours. Marine Barnérias l'a rencontré chez lui...et dans l'eau. 
 
Annabel Talouarn était elle destiné à la compétition de surf.  En 2015, elle termine première lors du championnat de la coupe de France de longboard. Un accident et une blessure grave lui imposent de stopper toute compétition. De cet obstacle va naître de nouvelles envies: la jeune femme invente un style de surf chorégraphique, une danse qu'elle nous propose de découvrir tout en douceur dans l'eau salée de la pointe de la Torche. 
Serge et Annabel, se sont deux regards « décalés » sur le surf, loin des raccourcis et des clichés souvent attribués à ce sport qui va puiser bien au-delà du simple plaisir de la glisse.

A voir également dans cette émission consacrée au surf, le film "Vivre pour la vague" de Nina Montagné. 
Yann, Fabienne et Benoit, partagent la même passion pour la mer et la glisse. Surfeurs depuis leur plus jeune âge, ils habitent entre camions et mobil-home à la pointe du Finistère. Ils ont orienté leurs choix professionnels ainsi que toute leur vie autour de leur passion pour l'océan. Yann a débuté comme sauveteur en mer puis a créé son association de sauvetage côtier. Fabienne, ancienne championne du monde de Kite surf, donne désormais des cours d'aquagym en mer. Benoit travaille à son compte comme charpentier naval.
Vivre pour la vague, c’est un portrait de femme et d'hommes libres, dans le creux des vagues de l'Atlantique et sur les routes du Finistère, caressé par les lumières hivernales de la baie d'Audierne et de la Pointe du Raz.
Une vie de surf





 

Début de pénurie de carburant dans l'ouest breton