L'enseignement catholique plébiscité en Bretagne et en Pays-de-la-Loire

Les élèves de CM2 l'école Saint-Joseph à Saint-Aubin-des-Landes / © H. Pédech - France 3 Bretagne
Les élèves de CM2 l'école Saint-Joseph à Saint-Aubin-des-Landes / © H. Pédech - France 3 Bretagne

Traditionnellement très implanté en Bretagne et dans les Pays-de-la-Loire, l'enseignement privé continue de gagner du terrain à tous les échelons, de la maternelle à l'enseignement supérieur. Comment expliquer une telle attraction ? 

Par Hélène Pédech avec E.C

L'enseignement privé est traditionnellement très implanté en Bretagne et dans les Pays-de-la-Loire. Il continue aujourd'hui de gagner du terrain à tous les échelons, de la maternelle en passant à l'enseignement supérieur. Dans les deux régions, il attire près de 40 % des élèves, tous niveaux confondus, une particularité qui place l'ouest en tête, bien au dessus de la moyenne française. 

Dans le Morbihan par exemple, un élève sur deux est scolarisé dans une école, un collège ou un lycée catholique.
 

Qu'est-ce qui attire les parents ? 


Dans le primaire, la question du rythme scolaire a été un facteur déterminant invoqué par les parents. Côté collège, la réforme annoncée l'an dernier ne concerne pas les établissements privés. Au-delà de toutes ses raisons, des arguments autour de la "philosophie" de l'enseignement catholique centré sur l'accompagnement de l'élève, ainsi que les bons résultats finissent de convaincre les familles et plus tard les étudiants. 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus