Association “Ti jouets ”: l'économie circulaire appliquée aux jeux pour les enfants

Lavée, brossée, réparée : cette poupée retrouve une nouvelle jeunesse chez "Ti Jouets". / © Sabrina Chapel France3 Bretagne
Lavée, brossée, réparée : cette poupée retrouve une nouvelle jeunesse chez "Ti Jouets". / © Sabrina Chapel France3 Bretagne

A la Roche Maurice, près de Landerneau, l'association Ti jouets recycle d'anciens jeux avant de les revendre en boutique à prix cassés. C'est l'occasion pour Noël de soutenir cette démarche à la fois écologique et  sociale, car neuf personnes en insertion travaillent dans l'atelier.
 

Par Catherine Jauneau


Employée par  "Ti jouets" depuis un mois, Sabrina s'occupe de remettre en état d'anciens jeux . Ce jour-là , c'est une poupée d'une marque qui a fait rêver des générations de petites filles, qui a presque retrouvé son aspect d'origine, grâce aux mains expertes de la jeune femme. Cheveux démélés, vêtements contrôlés, corps lavés : une vraie cure de jeunesse !

Dans l'atelier de Ti jouets, on recompose d'anciens jeux de société, des livres ou encore des figurines .Depuis le début du projet il y a un an, l'association a récupéré 6 tonnes de jouets. Une fois remis en état, les jeux sont vendus dans une boutique à Brest à des prix deux à trois fois moins chers que les neufs, de quoi inviter à consommer autrement.

Marjorie Grégoire, Cofondatrice de Ti jouets souligne : L'idée de Ti Jouets, c'est de réduire les déchets du jouet. Qu'il ne dorme plus au placard ou finisse à la déchetterie. On va donc le valoriser pour qu'il ressemble à un objet de consommation neuf !

Neuf personnes en atelier d'insertion grâce à l'activité de l'association. / © France3 Bretagne
Neuf personnes en atelier d'insertion grâce à l'activité de l'association. / © France3 Bretagne

Les anciens jeux sont récupérés auprès de particuliers, de crèches ou d'asssociations, et pour les valoriser, neuf personnes ont été embauchées en insertion. "on propose un contrat de travail avec un accompagnement individuel , nous aidons aussi ces salariés dans leur projet professionnel, l'idée est d'acquérir un pouvoir d'agir, retrouve sa légitimité citoyen et salarié." explique Marjorie Grégoire, Cofondatrice de Ti jouets.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus