Un adolescent tué par arme à feu à Plouarzel, son père retrouvé mort peu après : la piste d'un conflit familial évoqué

La scène s'est déroulée peu avant 8h00 dans le bourg de Plouarzel, à 25 kms à l'Ouest de Brest.
La scène s'est déroulée peu avant 8h00 dans le bourg de Plouarzel, à 25 kms à l'Ouest de Brest.

Un adolescent de 13 ans a été tué par balle, alors qu'il sortait du domicile de sa mère, à Plouarzel, dans le Finistère vers 7h45 ce mercredi matin. Son père est l'auteur présumé des coups de feu . Un drame sur fond de conflit familial.

Par Catherine Jauneau

Le père a été retrouvé mort peu après dans sa voiture, avec l'arme non loin et un courrier dévoilant ses intentions.
Il habitait la commune voisine de Ploumoguer. IL était séparé de sa compagne depuis deux ans, selon nos confrères de Ouest-France. 
Selon le maire de la commune André Talarmin, " l'homme s'est garé sur un parking à coté de la maison pour attendre son fils alors que celui-ci devait prendre un bus pour se rendre au collège de Saint-Renan, où il était scolarisé". L'adolescent a été atteint par deux coups de feu, selon les premiers éléments de l'enquête et s'est écroulé, mortellement blessé."L'enfant était chez lui quand il a été tué". Il a été "atteint à la tête et au thorax", et au moment des faits, il s'apprêtait à quitter le domicile de sa mère, apprend t-on ce soir. 


Sa mère a réussi à s'enfuir chez une voisine, profitant du laps de temps nécessaire pour que le tireur recharge son arme, a précisé André Talarmin. C'est la voisine qui a appelé les secours. La mère a été conduite à l'hôpital en état de choc.

L'homme aurait ensuite pris la fuite avant de se suicider. Il a en effet été retrouvé quelques instants plus tard mort dans sa voiture, stationnée sur le parking proche des lieux du premier drame,  avec son arme à 200 mètres des lieux . Un courrier a également été retrouvé sur lui, dévoilant ses intentions.
Le bourg de Plouarzel, a été bloqué toute la matinée. Un important dispositif de gendarmes était sur place ainsi que des techniciens de l'investigation criminelle et un médecin légiste .
Une enquête a été ouverte pour lever le voile sur le mobile du meurtre. Le procureur de la République de Brest, Jean-Philippe Récappé, a évoqué un conflit familial , le père supportait mal sa séparation, a précisé celui-ci. Inconnu du parquet de Brest, le père était soupsonné d'avoir dégradé le véhicule de son ex-compagne qui avait déposé plainte en gendarmerie il y a une dizaine de jours. Une enquête était en cours. 

Le père et la mère, nés en 1971 et 1976, travaillaient dans la même entreprise.

Sur le même sujet

Les + Lus