BREST 2024. Belem, Thalassa, Hydrograaf... les plus prestigieux navires du monde seront présents aux Fêtes maritimes du 12 au 17 juillet

Une flottille de plus de 1 000 bateaux dans la baie, c'est une occasion unique de visiter les plus beaux navires du monde et d’embrasser la diversité des cultures maritimes, lors des Fêtes maritimes de Brest 2024, du 12 au 17 juillet. Nous vous présentons les huit grands navires à explorer.

Plus de 1 000 bateaux venus du monde entier seront rassemblés. Scientifiques, de plaisance ou insolites, ne ratez pas l'exceptionnelle occasion de monter à bord des stars des fêtes maritimes.

Accessibles en visite de pont, huit grands navires seront à visiter lors des Fêtes maritimes de Brest 2024, gratuitement et sans réservation préalable.

Huit navires à visiter

  • Le Belem (1896)

Un trois-mâts français de 58 mètres de long. Dernier des grands voiliers de commerce du XIXe siècle encore en navigation, actuellement utilisé pour l’enseignement de la voile. C'est lui qui a transporté la flamme olympique d'Athènes à Marseille. 

  • Le Santa Maria Manuela (1937)

Un quatre-mâts portugais de 68 mètres de long. Survivant de l’ère des grands voiliers de pêche portugais, devenu navire école.

  • Le Gulden Leeuw (1937) 

Un trois-mâts néerlandais de 70 mètres de long. Amarré pendant les Fêtes au Quai Crédit Agricole de Bretagne.

  • L’Andromède (1985) 

Un chasseur de mines tripartite (CMT). Ce type de navire a été imaginé durant la guerre froide pour s’opposer à des mouillages de mines dont les Soviétiques étaient spécialistes. Fin 2020, l'Andromède est le premier navire militaire de l'Histoire à naviguer avec une hélice fabriquée en impression 3D.

  • Le BSAM Garonne (2016) 

Un autre chasseur de mines tripartite (CMT). Il fait des quatre nouveaux bâtiments de soutien métropolitains (BSAM, ex-BSAH) de la Marine nationale. Des navires destinés au soutien des forces navales, en France ou à l’étranger, aux travaux maritimes et à la sauvegarde des biens et des personnes.

  • Le André Malraux (2012)

Un navire du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM) dédié aux recherches archéologiques.

  • Le Thalassa (1996) 

Un bateau de la Flotte Océanographique Française (FOF) opérée par l’Ifremer, dédié à la recherche scientifique en milieu marin.

  • L’Hydrograaf (1910) 

Un navire néerlandais insolite, qui servait autrefois d’hydrographe pour la Marine royale néerlandaise.

Tous ces bateaux sont attendus à quai dans les prochains jours. 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité