• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Brest : un bus vous embarque vers les plus beaux spots de surf

Pierre Mainguy au volant de son Commodore, une auberge itinérante pour emmener les surfeurs de spot en spot / © Pierre Mainguy
Pierre Mainguy au volant de son Commodore, une auberge itinérante pour emmener les surfeurs de spot en spot / © Pierre Mainguy

Pierre Mainguy a la bougeotte. Et le surf dans la peau. La réunion des deux donne naissance à un projet original : une auberge de surf itinérante. 

Par Carole Collinet-Appéré


Un bus, la mer, le surf : que demander de plus ! C'est sur ce triptyque que Pierre Mainguy s'est bâti une nouvelle vie. Le jeune Brestois a lâché son travail sédentaire il y a deux ans pour créer une auberge de surf itinérante. Bienvenue au Commodore Hostel, un hébergement qui se déplace de spot en spot "pour surfer sur les meilleures vagues et passer la soirée au bon endroit" raconte son créateur.
 


Un dortoir pour huit


A l'origine, le Commodore était un bus scolaire. Pierre Mainguy a retroussé ses manches pour y aménager un dortoir pouvant accueillir jusqu'à huit personnes. Il y a tout le confort à bord : une douche, une cuisine, des toilettes sèches, un petit salon. Il est aussi équipé de panneaux solaires et de réservoirs d'eau. "18 mois de travaux et voilà le résultat !, explique celui qui n'avait jamais touché un outil. Je voulais fabriquer quelque chose de mes dix doigts, apprendre à bricoler, alors je m'y suis mis. Mon grand-père m'a aidé aussi".
 
Douche, salon, cuisine et dortoir ont été aménagés à l'intérieur du bus / © Pierre Mainguy
Douche, salon, cuisine et dortoir ont été aménagés à l'intérieur du bus / © Pierre Mainguy

Pierre a passé son permis poids lourd pour servir de chauffeur aux surfeurs et surfeuses tentés par l'aventure. "Ce qui me plait, c'est de rencontrer des tas de gens différents, de leur permettre de s'évader et de partager ma passion du surf bien-sûr". Le Brestois a d'ailleurs toujours posé ses valises pas très loin de la mer. "J'avais besoin de me recentrer sur cette passion, de la vivre à fond. Je conjugue boulot et plaisir".


"Voir du pays"


Le Commodore Hostel a pris la route des Landes en mai. Sa première sortie. Pierre Mainguy a testé son concept, là-bas, durant un mois et demi. Le week-end dernier, c'est dans le Finistère qu'il a embarqué des amateurs de surf venus de Paris et Rennes. "Je récupère les gens à la gare ou à un endroit facile d'accès, dit-il. Ensuite, on roule vers les spots que nous choisissons ensemble". Un vrai surf trip, comme l'annonce le jeune homme sur son site.
"S'échapper de la ville vers des lieux sauvages, rouler les fenêtres ouvertes avec une bonne play-list, trouver le bon spot et y monter un camp, c'est ça l'esprit du Commodore" sourit-il. 
 

L'auberge de surf itinérante sillonnera la Bretagne tout au long de l'été. Pierre Mainguy ira ensuite tenter l'aventure au Portugal. "C'est le principe : bouger en Europe et voir du pays". Les Belges ont inventé le bus-auberge pour le ski. Le Breton s'est appuyé sur ce qu'il connaît bien : chasser les plus belles vagues. En toute liberté.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Littoral, les steppes de l'estran

Les + Lus