Détenu “fiché S” évadé de la prison de Brest : un Landernéen au casier judiciaire bien rempli

La prison de Brest, où s'est évadé Anthony Pondaven. / © MaxPPP/PHOTOPQR/LE TELEGRAMME
La prison de Brest, où s'est évadé Anthony Pondaven. / © MaxPPP/PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

Originaire de Landerneau, le détenu de 21 ans "fiché S" qui s'est évadé de la prison de Brest ce mercredi matin a déjà été plus d'une vingtaine de mentions sur son casier judiciaire. 

Par LH avec AFP

"Ce n'est pas un gentil monsieur" a déclaré Jean-Philippe Récappé, procureur de la République de Brest, au sujet d'Anthony Pondaven, le détenu qui s'est évadé ce mercredi matin de la prison de Brest lors de son extraction médicale

Le casier judiciaire du Landernéen est en effet bien rempli, avec pas moins de 23 mentions notamment pour des faits de vol, dégradation et outrage. Et ce, alors que le Breton n'est âgé que de 21 ans.

L'homme "fait l'objet d'une fiche S parce qu'il a une tendance à la radicalisation et qu'il est suivi pour ça", a affirmé le procureur de Brest, qui précise cependant que le détenu n'a jamais été condamné pour des faits de terrorisme ou d'apologie du terrorisme.


Il a en outre déjà été condamné en octobre 2014 à une peine de deux mois d'emprisonnement, pour évasion, alors qu'il se trouvait sous le régime d'un placement à l'extérieur, un dispositif de détention aménagé. Le Breton était en détention provisoire depuis le 13 novembre dernier pour "vol par escalade dans un entrepôt", selon le parquet de Brest.
Sa détention devait se prolonger jusqu'en juillet.

D'importants moyens de police et de gendarmerie ont été déployés pour retrouver le détenu en cavale, jugé "imprévisible" et "potentiellement dangereux", ainsi que les complices qui l'ont aidé à prendre la fuite. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus