"Escale littéraire à Brest" ou comment la ville du bout du monde inspire les écrivains

Publié le Mis à jour le
Écrit par Margaux Moutafian
"Escale littéraire à Brest", un film de Fabrice Caër et Jean-Etienne Frère
"Escale littéraire à Brest", un film de Fabrice Caër et Jean-Etienne Frère © Aligal Production

Décrite par certains comme " la ville la plus moche de France ", Brest a pour autant inspiré beaucoup d'écrivains. À la manière d'un récit littéraire, des personnalités de la ville nous font découvrir Brest et sa beauté spécifique, ville à la fois porte ouverte et bout du monde.

De nombreuses villes incitent au vagabondage du fait de leurs jolis immeubles, monuments ou encore jardins. Si à Brest, le beau ne saute pas aux yeux, la célèbre ville du bout de monde regorge pourtant de secrets et de richesses qui ont nourri l'imaginaire de nombreux artistes. 

Le film "Escale littéraire à Brest" de Fabrice Caër et Jean-Etienne Frère vous invite en voyage dans la ville française la plus à l’ouest de l'Hexagone, avec pour unique bagage les livres des auteurs qui ont porté un regard particulier sur la cité du Ponant.

 

Pour regarder votre documentaire " Escale littéraire à Brest", c'est par ICI.

 

Une ville complexe, à la fois porte ouverte et bout du monde 

Si elle est souvent décrite comme une ville blanche, fade, à l'architecture inesthétique, Brest est en réalité une ville haut en couleur.

La rade, extraordinaire plan d'eau, sans laquelle Brest n'existerait sans doute pas, est un de ses emblèmes. "Quand on est d'ici, on est obligé de l'aimer. Ça n'est jamais le même paysage, ça change tout le temps. On voit des bateaux assez extraordinaires", témoigne Laurent Férec, Capitaine du Brestoã. 

Brest doit également son caractère particulier à sa localisation. "Ce qui fait le paradoxe de Brest, c'est aussi que c'est une porte d'entrée des idées, des hommes, des espèces végétales à différentes époques et même des épidémies parfois. C'est par nature, un lieu ouvert sur le monde. Par sa situation géographique, Brest on n'y passe pas, on y vient." - Jean-Yves Besselière, Administrateur du Musée national de la Marine de Brest

 

Une ville chargée d'histoire 

Ayant été détruite pendant la guerre, Brest a dû être quasi intégralement reconstruite et est donc de ce fait, une ville de laquelle émane beaucoup de nostalgie. Les Brestois ont en effet longtemps porté le poids du souvenir. 

"Voilà la ville qu'on dit avec quelques autres la plus affreuse de France, à cause de cette reconstruction malhabile qui fait des courants d'air dans les rues, à cause d'une vocation balnéaire ratée, à cause de la pluie souvent, de la pluie persistante [...]",  Paris-Brest, Tanguy Viel

Miossec, chanteur breton, traduit lui aussi un mélange de mélancolie et de nostalgie dont il fait sa force inspiratrice. "Ce qui était moche est en train de devenir un pan de l'histoire architecturale" conclue Kris, Auteur de BD.

Cette identité si particulière, les intervenants du film "Escale littéraire à Brest" l'abordent également à travers les thématiques de l'arsenal, berceau du syndicalisme Brestois ou encore la convivialité des habitants de la cité du Ponant. 

 

"Escale littéraire à Brest", un film de Fabrice Caër et Jean-Etienne Frère à voir le jeudi 13 janvier à 22h50 sur France 3 Bretagne.

Une production Aligal Production et France Télévisons.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.