• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Roundup : Eau & Rivières de Bretagne dépose plainte contre le Bricomarché de Carhaix

Le glyphosate sera interdit aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019 / © Jean-Marc Quinet/BELPRESS/MAXPPP
Le glyphosate sera interdit aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019 / © Jean-Marc Quinet/BELPRESS/MAXPPP

Se débarrasser de leur stock de pesticides avant le durcissement de la réglementation c'est l'objectif affiché de certains commerces. Le cas du Bricomarché de Carhaix a indigné les internautes le week-end dernier. L'association Eau & Rivières a décidé de porter l'affaire en justice.

Par Marc-André Mouchère


La photo d'un rayon de pesticides du Bricomarché de Carhaix diffusée ce week-end sur les réseaux sociaux a largement fait réagir les internautes.
 

C'est certainement l'affichette "Destockage avant interdiction à la vente 31/12/18 : Faites votre stock !!!" qui a choqué les twittos. 


Mais selon l'association Eau & Rivières de Bretagne, ce commerce contreviendrait déjà à plusieurs termes de la loi actuelle :
  1. La publicité pour les pesticides à destination du grand public est interdite.
  2. Les pesticides ne peuvent pas être mis à disposition des particuliers en libre-service. Les produits présentés auraient dus se trouver derrière un comptoir ou une vitrine fermée.
  3. Les pesticides seront interdits de détention pour les particuliers à compter du 1er janvier 2019. En invitant ses clients à faire des stocks, le magasin incite et se rend complice d'un délit.

L'association précise sur son site les raisons qui la conduise aujourd'hui à adresser un courrier au Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Brest pour porter plainte pour publicité et vente en libre-service de produits phytosanitaires à l’attention des particuliers.
 





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus