Tour du monde en solitaire : Thomas Coville peut compter sur ses anges gardiens

Alors qu’à l’autre bout du monde Thomas Coville poursuit son Tour du monde à marche forcée, multipliant les records, à Larmor-Plage son équipe de routeurs veillent et gardent en permanence un œil sur les évolutions du bateau et l’état de forme du skipper.

Thomas Coville sur Sodebo entame la traversée du Pacifique avec plus de 1 100 milles d'avance sur le précédent record de tour du monde en solitaire.
Thomas Coville sur Sodebo entame la traversée du Pacifique avec plus de 1 100 milles d'avance sur le précédent record de tour du monde en solitaire.
26e jour de mer, ce jeudi 1er décembre, pour Thomas Coville, en quête du record du tour du monde en solitaire, sans escale et en multicoque. À bord de son maxi-trimaran Sodébo, le skippper entame la traversée du Pacifique par sa face polaire avec déjà plus de 1 100 milles d'avance sur Francis Joyons, détenteur du titre depuis 2007.

Mais tout là_bas,  à l'autre bout de la planète, le skipper devra se méfier du froid, des vagues, du vent, et surtout des icebergs. Heureusement, pour cela, il peut compter sur la vigilance de précieux anges gardiens.

 

À Larmor-Plaqe, nuit et jour, une équipe de routeurs, menée par le navigateur Jean-Luc Nélias, veille. Avec un œil rivé en permanence sur les évènements météorologiques, un autre sur le skipper et son bateau, c’est aussi grâce à eux si Thomas Coville va si vite.
durée de la vidéo: 01 min 53
Les anges gardiens de Thomas Coville

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter