Cet article date de plus de 7 ans

Transat Bretagne Martinique: vers un départ musclé

Les skippers vont prendre le départ de la Transat Bretagne Martinique dans des conditions assez musclées, surtout après la première nuit.

Yann Eliès à bord de son bateau
Yann Eliès à bord de son bateau © Alexis Courcoux
La météo devrait être relativement clémente pour le départ de la Transat Bretagne-Martinique à suivre en direct de Brest à partir de 12h30. Le départ sera donné par le maire de Brest, François Cuillandre, dans un confortable vent d'ouest soufflant entre 12 et 15 noeuds.

Mais dès la première nuit, celle qui sert à bien s'amariner, les 15 skippers vont devoir affronter un fort vent d'ouest de 35 noeuds, avec des rafales à 50. 

Un passage délicat dans lequel il faudra ménager le matériel, avant de retrouver des conditions un peu plus clémentes (20 à 30 noeuds d'ouest). Rapidement, le vent basculera sud-ouest à la faveur d'une nouvelle dépression. La flotte l'aura dans le nez. Il faudra alors faire des choix, décider des premières options à prendre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile