[VIDÉO] Carnet rose: des petites raies naissent au centre Océanopolis, une première !

C'est l'une des plongeuses de l'équipe aquariologie qui est allée récupérer les deux petits nés le 20 août. / © Océanopolis
C'est l'une des plongeuses de l'équipe aquariologie qui est allée récupérer les deux petits nés le 20 août. / © Océanopolis

C'est une première à Océanopolis à Brest (29). Deux petites raies pastenagues américaines ont vu le jour dans la mangrove reconstituée au centre. Les deux nouveaux-nés, un mâle et une femelle, ont été placés dans les réserves du pavillon tropical.

Par Hélène Pédech

C'est l'une des plongeuses de l'équipe aquariologie du centre Océanopolis à Brest (Finistère), qui est allée récupérer les deux petites raies dans l'espace mangrove du pavillon tropical. C'est là que les deux poisssons plats sont nés le 20 août, dans le bassin où sont présentés leurs parents.

 

Jusqu'à 2 mètres d'envergure



Les jeunes raies, une femelle et un mâle, sont les premières à naître au centre brestois. Tous les deux se portent bien, selon un communiqué d'Océanopolis. Trois jours après leur naissance, ils mesuraient respectivement 548 grammes et 26 centimètres pour la femelle et 500 grammes et 25 centimètres pour le mâle.

Adultes, les femelles deviennent plus grandes que les mâles. Si cette espèce mesure 90 centimètres d'envergure en moyenne à l'âge adulte, certains spécimens peuvent atteindre jusqu'à 2 mètres.
 
Dans cette espèce, les femelles adultes sont généralement plus imposantes, pouvant atteindre 2 mètres d'envergure. / © Océanopolis
Dans cette espèce, les femelles adultes sont généralement plus imposantes, pouvant atteindre 2 mètres d'envergure. / © Océanopolis


Les deux juvéniles ont été placés dans les réserves du pavillon tropical, "côté coulisses".

 
Voici les deux petites raies, un mâle et une femelle. / © Océanopolis
Voici les deux petites raies, un mâle et une femelle. / © Océanopolis


Il y a six ans, Océanopolis a accueilli trois raies pastenagues américaines: une femelle et deux mâles. Les animaux ont aujourd'hui une dizaine d'années et sont arrivés à maturité sexuelle. Ce sont les premiers petits de la femelle.
 


Dotées d'un dard venimeux



Dans leur espace naturel, les raies pastenagues américaines évoluent dans l'Atlantique ouest, depuis la côte est des États-Unis jusqu'au Brésil en passant par le Golfe du Mexique et les Antilles. Elles se nourrissent de poissons, mollusques et crustacés. Cette espèce est munie d'un dard venimeux au niveau de la queue.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Littoral, Aurélien Ducroz, de la poudreuse à l'écume

Les + Lus