Coup de vent en Bretagne. Des rafales jusqu'à 129 km/h et des trains à l'arrêt

Une dépression a balayé la Bretagne dans la nuit de dimanche à lundi. Des vents jusqu'à 129 km/h ont été enregistrés sur la pointe bretonne. Le trafic SNCF est impacté par des chutes d'arbres. La région est en vigilance jaune aux vents et à la pluie-inondation.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Une dépression a circulé sur la Bretagne ce dimanche 25 février 2024 et la nuit dernière. Elle se décale ce lundi vers le sud-ouest de la France.

Ce lundi matin, Météo France avait placé les quatre départements bretons en alerte jaune aux vents violents à partir de 10h. Ces vents violents, dans un contexte de coefficients de marée importants (86), ont fait craindre des submersions à la marée haute de ce lundi matin.

Le Finistère et les Côtes-d'Armor ont été placés en vigilance jaune à la pluie et aux inondations.

Jusqu'à 129 km/h à la Pointe du Raz

Ce coup de vent est "assez inhabituel pour la Bretagne puisque les fortes rafales attendues seront de secteur nord à nord-est" précise Météo Bretagne dans son bulletin de ce lundi.

C'est donc naturellement sur le littoral de la Manche et de la mer d'Iroise que les vents les plus violents ont été enregistrés. Une rafale de 129 km/h a été mesurée à la Pointe-du-Raz vers 7 h du matin. Une autre de 121 km/h a été enregistrée à Ouessant et une autre à 117 km/h à Brignogan sur la côte nord du Finistère.

Les Côtes-d'Armor n'ont pas été épargnées puisque des vents à 114 km/h sur l'île de Bréhat et à 105 km/h à Perros-Guirec.

Le trafic ferroviaire perturbé

Conséquence de ces vents violents : un trafic SNCF à l'arrêt suite à une rupture d'alimentation entre Guingamp et Saint-Brieuc à cause d'un arbre tombé sur les caténaires et des trains remplacés préventivement par des cars entre Brest et Quimper.

LIRE : Vents violents. Le trafic des trains interrompu entre Guingamp et Saint-Brieuc après la chute d'un arbre

Appels à la prudence

Les préfectures des Côtes-d'Armor et du Finistère appellent à la vigilance et à la prudence et donnent des conseils à adopter :

  • Je protège ma maison et les biens exposés au vent
  • Je me tiens informé auprès des autorités ;
  • Je prends garde aux chutes d'arbres et d'objets ;
  • Je n’interviens pas sur les toits ;
  • Je limite mes déplacements ;
  • Je me tiens éloigné des arbres, des cours d’eau, du littoral et des plages ;
  • J’évite de pratiquer une activité nautique.