Cet article date de plus de 5 ans

Coupe de France : Concarneau s'incline face à Troyes (1-3)

C'est parti pour le 16è de finale de l'US Concarneau (CFA) face à Troyes, un club de ligue 1. Le stade Guy Piriou fait le plein, avec 6000 spectateurs environ. L'US Concarneau a réussi à réduire le score à la 69è, mais s'incline 1 à 3 pour le troisième 1/16è de finale consécutif.
Christophe Gourmelon (US Concarneau) face à Anele Calvin Ngcongca (Troyes)
Christophe Gourmelon (US Concarneau) face à Anele Calvin Ngcongca (Troyes) © FRED TANNEAU / AFP


Troyes prend une option pour la victoire avec une belle frappe lointaine de Karim Azamoum à la 84ème minute. Les Thoniers n'arriveront pas à inverser le destin et s'inclinent pour ce troisième 1/16ème de finale consécutif.

68è: But de Concarneau après un cafouillage dans la surface de réparation des troyens qui suit un corner tiré par Jérôme Gourmelon. Le but, inscrit à la 69è minute, relance le match.

durée de la vidéo: 00 min 18
Le but de Concarneau


54è: But refusé pour Concarneau. Jérémie Drouglazet qui aurait changé le cours du match. Mais le joueur de l’US Concarneau était hors-jeu. Cette action devant le but témoigne néanmoins de la réaction des « thoniers »

49è: Troyes creuse l'écart

Jean Corentin marque un deuxième but à la 49ème minute suite à une contre attaque. L’ouverture de Nivet dans le dos de la défense trouve Corentin, à la limite du hors-jeu, qui se retrouve seul face au but. Il enroule une frappe en prenant le temps de se mettre sur son bon pied.


42è: Troyes ouvre le score

L’ESTAC ouvre le score après une sortie du gardien concarnois Yvan Seznec devant une ouverture en profondeur. Une sortie qui fait l’objet d’un malentendu avec ses défenseurs, qui permet à Jean Corentin de poursuivre sa course et tirer au but désormais vide. C'était, à la 42ème minute, la 1ère occasion franche pour Troyes.
durée de la vidéo: 00 min 11
Le 1er but de Troyes


Domination concarnoise

A la 37ème minute, l’US Concarneau s’était procuré la plus belle occasion de cette 1ère mi-temps. Guillaume Jégousse voyait sa frappe, devant un but grand ouvert, contrée par un défenseur dans la surface de réparation.

L’US Concarneau a réalisé une très bonne entame de match, se mettant d’emblée à la hauteur de l’ESTAC de Troyes. Les occasions les plus franches ont été en effet pour les Thoniers, régulièrement devant le but dans cette 1ère mi-temps, avec un premier tir cadré de Jérôme Gourmelon, un corner cadré repoussé du poing, et une tête de Jérôme Gourmelon.

La domination est donc concarnoise dans cette première demi-heure

Le kop de Concarneau attendait Troyes de pied ferme, en place deux heures avant le coup d’envoi. L’ESTAC, qui évolue en Ligue 1, vient avec son équipe 1ère. Seul le capitaine, Guillaume Jannez, n’est pas sur la feuille de match car il est suspendu.

Pour la première fois, les « Thoniers » de l’US Concarneau ont déployé un tifo. Un maillot géant aux couleurs de la Coupe de France.

L’US Concarneau joue son troisième 16è de finale consécutif, une première pour un club de CFA. « C’est un peu la lutte des classes » ironise l'entraîneur des Thoniers, Nicolas Cloarec, qui sait que l’exploit est à la portée des joueurs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe de france football sport