Covid 19 : les premiers insulaires vaccinés ce jeudi 19 février dans le Finistère

Un mois après le continent, la vaccination contre le Covid 19 a débuté ce jeudi 18 sur les îles du Finistère. 540 personnes sont concernées par cette première campagne qui durera deux jours à Ouessant et Sein, une journée, à Molène et sur l’île de Batz.

Une glacière contenant 13 flacons de vaccins anti-Covid (70 à 75 doses) est arrivée en bateau sur l’île de Sein ce jeudi, en fin de matinée.
Une glacière contenant 13 flacons de vaccins anti-Covid (70 à 75 doses) est arrivée en bateau sur l’île de Sein ce jeudi, en fin de matinée. © Muriel Le Morvan - France Télévision

Faire venir le vaccin aux îliens, plutôt que les îliens aux vaccins, c’est ce qu’ont décidé d’organiser dans le Finistère les autorités sanitaires dans le cadre de la campagne vaccinale contre le Covid. Une évidence, une nécessité même, estime Laëtitia Masthias, médecin sur l’île de Sein .

Je pense qu’il y aurait eu beaucoup de défection sinon. Ce n’est pas simple l’accès aux soins pour les îliens. Que ce soit pour la vaccination, mais aussi pour d’autres consultations à l’hôpital.

Laëtitia Masthias

Un dispositif adapté

Un mois après le continent, la campagne de vaccination contre le Covid 19 a donc débuté ce jeudi 18 février sur les îles de Batz, Molène, Ouessant et Sein. Les vaccins sont arrivés en bateau, et un dispositif spécial a été mis en place coordonné par l’Agence régionale de Santé (ARS) de Bretagne, le service départemental d’incendie et de secours du Finistère (SDIS 29), en étroite collaboration avec les maires concernés. Sur place, les personnel de santé locaux, appuyés par des sapeurs-pompiers, admnistreront le précieux vaccins à quelque 540 volontaires pour l'ensemble des îles. Salle polyvalente ou caserne des pompiers ont pour cela été transformées en centre de vaccination.

Comme sur le continent, les premières personnes concernées sont les personnes volontaires, âgées de plus de 75 ans, sujets à risque de développer une forme grave de Covid 19 et les soignants de plus de 50 ans. L'opération s'étalera sur deux jours (jeudi et vendredi) sur les îles de Molène et Sein, une journée (vendredi), pour les îles de Molène et Batz. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société vaccins