Critérium du Dauphiné. Le Finistérien David Gaudu coiffe van Aert sur la ligne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Manon Le Charpentier et AFP

David Gaudu a soufflé la victoire au Belge Wout van Aert dans la troisième étape du Critérium du Dauphiné, mardi, à quelques secondes de l'arrivée. Il prend la deuxième place du classement, à 6 secondes de son rival belge.

Il a levé les bras au moment de franchir la ligne et a vite compris son erreur. Le Belge, Wout van Aert, s'est fait doublé sur la ligne par le Finistérien David Gaudu, offrant une deuxième victoire à la France en deux jours.

David Gaudu a bénéficié de l'aspiration pour revenir in-extremis et gagner d'une demi-roue. 

"J'étais un peu loin mais, aux 500 mètres, Kevin (Geniets) revient et je prends sa roue. Je mets Wout (van Aert) à l'aspiration et je vais le bouffer !"

David Gaudu

Coureur de l'équipe Groupama-FDJ


Premier Français du Dauphiné l'an passé (9e) avant de réaliser un excellent Tour de France (11e) gâché seulement par un jour-sans lors de l'étape cruciale du Mont Ventoux, le Finistérien a exulté après la ligne. "Après toutes les galères du mois de mars, c'était une explosion de joie", a-t-il reconnu en rappelant les déconvenues subies (chute, douleurs au dos, bronchite...).

La revanche dans le contre-la-montre 

Puncheur d'élite dans les arrivées en côte, Gaudu excelle dans ce type d'arrivée puisque cette étape de 169 kilomètres se terminait par une montée de 6,2 kilomètres (à 5,6 %) sur le versant ouest du massif de Sancy, avec les 200 derniers mètres à 8 %. Il a signé ainsi son neuvième succès, le deuxième de la saison après une étape du Tour d'Algarve, en février au Portugal.
Deuxième du classement général, le Breton pointe à 6 secondes de van Aert, repentant après l'arrivée. "J'ai commis une erreur de débutant", a reconnu le champion de Belgique en s'excusant auprès de ses équipiers. "On s'est raté hier (lundi), on voulait gagner aujourd'hui. On a travaillé pendant l'étape et j'ai gâché tout ça. J'ai perdu tout seul."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité