• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Douarnenez : le Bara Breizh, nouveau chalutier de la flotille

Un nouveau chalutier mis à l'eau à Douarnenez / © France 3 Bretagne
Un nouveau chalutier mis à l'eau à Douarnenez / © France 3 Bretagne

C'est un serpent de mer, le renouvellement de la flotille de pêche française est largement évoqué pendant les Assises de la pêche qui se déroulent à Quimper. Jeudi, un nouveau chalutier de l'armement bigouden a été mis à l'eau à Douarnenez. 

Par Emilie Colin

"Dans les années 1990/95, il y avait 3.000 navires de pêche en Bretagne. Cette année, il y en a 1300. À ce rythme-là, il faudra à peu près 100 ans pour renouveler la flotte de pêche",  a déclaré Pierre Karleskind, vice-président de la Région Bretagne en charge de la mer lors des Assises de la pêche qui se déroulent pendant deux jours à Quimper. 


Renouveler la flotte, une priorité


Le renouvellement de la flotte apparaît comme un élément essentiel de la pérennité du métier et a été largement débattu lors des Assises. Les vieux bateaux coûtent chers en entretien et en arrêts techniques.  À Douarnenez, l'armement bigouden a mis à l'eau le Bara Breizh, en remplacement de son vieil alter-ego le chalutier Bara Heiz.


Le Crédit maritime et le Crédit mutuel, principales banques dans le secteur de la pêche, ont annoncé à Quimper la création d'une fonds d'aide de 10 millions d'euros pour soutenir les activités maritimes, parmi lesquelles a construction de nouveaux bateaux.


A lire aussi

Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus