Douarnenez : le Bara Breizh, nouveau chalutier de la flotille

C'est un serpent de mer, le renouvellement de la flotille de pêche française est largement évoqué pendant les Assises de la pêche qui se déroulent à Quimper. Jeudi, un nouveau chalutier de l'armement bigouden a été mis à l'eau à Douarnenez. 

Un nouveau chalutier mis à l'eau à Douarnenez
Un nouveau chalutier mis à l'eau à Douarnenez © France 3 Bretagne
"Dans les années 1990/95, il y avait 3.000 navires de pêche en Bretagne. Cette année, il y en a 1300. À ce rythme-là, il faudra à peu près 100 ans pour renouveler la flotte de pêche",  a déclaré Pierre Karleskind, vice-président de la Région Bretagne en charge de la mer lors des Assises de la pêche qui se déroulent pendant deux jours à Quimper. 


Renouveler la flotte, une priorité


Le renouvellement de la flotte apparaît comme un élément essentiel de la pérennité du métier et a été largement débattu lors des Assises. Les vieux bateaux coûtent chers en entretien et en arrêts techniques.  À Douarnenez, l'armement bigouden a mis à l'eau le Bara Breizh, en remplacement de son vieil alter-ego le chalutier Bara Heiz.


Le Crédit maritime et le Crédit mutuel, principales banques dans le secteur de la pêche, ont annoncé à Quimper la création d'une fonds d'aide de 10 millions d'euros pour soutenir les activités maritimes, parmi lesquelles a construction de nouveaux bateaux.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter