Finistère : les commerces autorisés à ouvrir les dimanches jusqu'à mi-décembre

Alors que les commerces vont pouvoir rouvrir ce samedi, le préfet du Finistère annonce qu'ils seront aussi autorisés à travailler les dimanches jusqu'à mi-décembre. Une mesure prise à titre exceptionnel, "pour des raisons aussi bien sanitaires qu'économiques".
Les commerces s'apprêtent à rouvrir ce samedi 28 novembre
Les commerces s'apprêtent à rouvrir ce samedi 28 novembre © Photo PQR/Le Progrès/MaxPPP
Trois dimanches d'ouverture, à titre exceptionnel. Le préfet du Finistère autorise les commerces à lever le rideau de leur boutique les dimanches 29 novembre, 6 et 13 décembre. "Afin de permettre une extension des plages d'ouverture pour des raisons aussi bien économiques que sanitaires" indique Philippe Mahé, dans un communiqué.
Il s'y était engagé lors, notamment, d'une rencontre avec les commerçants de Quimper il y a une semaine. 



Les salariés volontaires, "ayant donné leur accord par écrit" vont pouvoir travailler. "Ils percevront pour chaque dimanche une rémunération au moins égale au double de la rémunération normalement due ainsi que l'octroi d'un repos compensateur, précise encore le communiqué, pour une durée de travail équivalente".

Le dispositif, qui vise à soutenir le commerce local dont la réouverture est prévue ce samedi, n'est, pour l'instant, mis en place que jusqu'à mi-décembre. "Cette autorisation donnée en urgence ne permet pas légalement une ouverture plus de trois dimanches". Le préfet du Finistère entend mener "les consultations nécessaires" afin de prolonger l'ouverture dominicale au-delà du 13 décembre.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société économie