Grippe aviaire : contamination d'un élevage du Finistère, 7 450 canards à abattre

Élevage de canards / © AFP - E. Cabanis
Élevage de canards / © AFP - E. Cabanis

Un virus d’influenza aviaire, de type H5N3, a été détecté dans un élevage dans le Finistère. La préfecture a ordonné l’abattage des 7 450 canards de l’exploitation.

Par Thierry Peigné

Le virus d'influenza aviaire, de type H5N3 a été mis en évidence dans le cadre du plan d’autocontrôles mis en place par la direction générale de l’alimentation dépendant du ministère de l’agriculture.

Il présente une faible pathogénicité et pas de signes cliniques associés. Dans son communiqué, la préfecture du Finistère, rappelle que "ce virus qui infecte les oiseaux sauvages et les oiseaux domestiques, est sans menace pour l’homme et n’a aucun caractère exceptionnel".

Abattage programmé

Néanmoins, afin d'éviter "la propagation de ce virus et prévenir son éventuelle mutation", la préfecture va faire abattre les 7 450 canards de l’élevage dans les plus brefs délais. D'ici là, les volailles des élevages situés dans un rayon d’1 km autour de l’exploitation sont confinées.

Il y a un peu plus d'un mois, des foyers de grippe aviaire avaient été détectés dans trois élevages du Morbihan. Tous les canards, soit près de 25 000, avaient été abattus.


Rappel des mesures de prévention

La préfecture en profite pour rappeler l’importance des mesures de prévention des contaminations et de biosécurité prescrites dans les basses cours par le ministère de l’agriculture et de l’alimentation.

© Ministère de l'agriculture et de l'alimentation
© Ministère de l'agriculture et de l'alimentation


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus