Landivisiau : les proches d'Androu atteint d'une tumeur cérébrale annoncent son décès

Androu est décédé des suites de son médulloblastome / © DR
Androu est décédé des suites de son médulloblastome / © DR

Androu, 10 ans, avait suscité un élan de générosité. Atteint d'une tumeur cérébrale, ses parents avaient l'espoir de le faire soigner aux États-Unis. Ses proches annoncent qu'il est décédé et tiennent à remercier tous ceux qui l'ont soutenu.

Par E.C

"Le petit bonhomme nous a quittés hier soir. Il se sera battu jusqu’au bout, de tout son cœur et de toute son âme. Malgré ses efforts depuis 5 ans, malgré tout ce qu’il a accepté comme sacrifices, la maladie l’a emporté." C'est avec ces mots que l'oncle d'Androu annonce le décès de son neveu survenu hier soir. Le jeune garçon était atteint d'une tumeur cérébrale depuis l'âge de 5 ans. Elle avait récidivé il y a un an, plus agressive. Ses parents envisageaient pour lui un traitement aux États-Unis et avaient lancé un appel aux dons qui aurait permis de financer cette hospitalisation outre Atlantique.


Des dons pour la recherche contre le cancer


Dans son message, l'oncle d'Androu précise : "La cagnotte est donc suspendue mais elle ne sera clôturée que dans quelques semaines. Nous avons aussi reçu des chèques par courrier, ils seront transmis à l’association Androu, créée à Landivisiau. Nous vous enverrons un dernier message pour vous informer de ce à quoi ces dons serviront, que ce soit ceux récoltés par Gofundme ou par l’association Androu. D’ores et déjà, nous savons que ce sera en lien direct avec le cancer pédiatrique. Bien évidemment, la transparence sera totale sur la manière dont ces fonds seront utilisés. Grâce à vous, grâce à Androu, nous aiderons le plus pertinemment possible les familles dont les enfants sont touchés par la maladie."

La famille se dit touchée par l'élan de générosité qui a entouré le petit garçon. "Nous tenons à vous remercier le plus chaleureusement du monde de votre soutien, de vos messages, de vos conseils, de vos dons. Grâce à vous, un réseau s’est créé et cela apporte énormément de soutien moral."


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus