Meurtre d'un jeune homme à Carantec : trois hommes placés en garde à vue

Trois hommes ont été placés en garde à vue mardi 22 juin, soupçonnés d'être impliqués dans le décès par arme blanche lundi, en pleine rue à Carantec (Finistère), d'un jeune homme de 18 ans.

© FTV / Bruno Van Wassenhove

"Il y a trois personnes en garde à vue", a assuré à l'AFP le procureur de la République de Brest, Camille Miansoni, précisant qu'il s'agissait de trois hommes nés en 1993, 2000 et 2003. La victime a été mortellement blessée à l'aide d'un couteau, a-t-il précisé, ajoutant que l'autopsie avait révélé "plusieurs blessures dont deux létales au niveau du thorax".

Selon le procureur, la victime et les trois hommes placés en garde à vue se connaissaient vraisemblablement. Le magistrat a cependant assuré qu'il était trop tôt pour en dire davantage sur les circonstances du drame.
 

Des coups de couteau en pleine rue

"Le SAMU a été appelé vers 17h par une personne qui venait de voir s'effondrer devant lui en pleine rue un homme victime d'une blessure", a indiqué un peu plus tôt le commandant du groupement de gendarmerie du Finistère, le colonel Nicolas Duvinage. D'importants moyens de secours ont été déployés mais "la victime est décédée sur place", a-t-il ajouté, précisant qu'elle avait une "plaie très importante et très nette au niveau du thorax". 

La gendarmerie a rapidement déployé d'importants moyens pour retrouver le ou les auteurs, dont ceux de la communauté de brigades de Saint-Pol-de-Léon, du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Plourin-lès-Morlaix, du peloton motorisé de Saint-Thégonnec, des techniciens d'investigation criminelle de Quimper ainsi qu'une équipe cynophile.
  
L'enquête est menée par la brigade de recherches de Plourin-lès-Morlaix.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers