Cet article date de plus de 4 ans

Armor-Lux reprend la marque de prêt-à-porter féminin Karting

La société quimpéroise Armor-Lux a repris la marque de prêt-à-porter féminin haut de gamme Karting, en liquidation judiciaire et dont Brigitte Bardot fut l'égérie dans les années 70.

"Armor-Lux a déposé une offre de reprise de la marque Karting qui a été validée par le tribunal de commerce de Grenoble", indique dans un communiqué le groupe de textile basé à Quimper. La célèbre griffe de prêt-à-porter féminin Karting, spécialisée dans le pantalon haut de gamme rejoint ainsi le groupe breton et ses marques Armor-Lux, Bermudes et Bérac Homme, un groupe connu pour ses célèbres marinières.

L'entreprise grenobloise avait été placée en liquidation judiciaire le 18 octobre dernier. Armor-Lux reprend son carnet de commandes, le fonds de commerce et les stocks de la marque.

Une marque connue pour ses pantalons extensibles

Karting a été créé en 1971. Elle a créé le premier pantalon extensible en maille, patte "d'eph", "confortable et facile d'entretien". La marque est devenue le symbole d'une génération incarnée par Brigitte Bardot, qui en fut l'égérie à partir de 1976.


Karting réalise deux collections de prêt-à-porter par an, distribuées en France et en Europe. Elle possède deux boutiques, une à Paris et une à Amiens, et 280 clients détaillants.

"Des valeurs de qualité"

"Karting est une marque référence dans l'histoire de la mode française. Elle véhicule des valeurs de qualité et d'authenticité très proches des nôtres. Elle bénéficie aussi d’un savoir-faire exceptionnel dans la création de pantalons haut de gamme.", indique dans le communiqué Jean-Guy Le Floch, président d'Armor-Lux.

28 salariés licenciés

"C'est un heureux dénouement pour la marque, ses clients, ses fournisseurs. C'est beaucoup moins heureux pour son personnel: les 28 salariés ont été licenciés", a déclaré à l'AFP le président de Karting, Michel Haudost, qui a rendu hommage aux ex-salariées, "des femmes qui savaient concevoir, créer, des doigts de fées". 

"Elles avaient du talent, Karting avait du talent. J'espère qu'elles retrouveront du travail", a ajouté Michel Haudost.

Les chiffres-clefs d'Armor-Lux
En 2015 :
  • 90 millions d’euros de chiffre d’affaires
  • 550 salariés
  • 5 000 000 d’articles vendus
  • 2 000 clients
  • 1 500 nouveaux modèles créés par an
  • 60 boutiques détenues en propre et affiliés
  • 3 sites de production implantés en France dont 2 à Quimper
(Sources : site internet de l'entreprise)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie