Cet article date de plus de 5 ans

La Poste renouvelle son contrat avec Armor-Lux

Le groupe textile breton basé à Quimper vient de voir son contrat de fourniture de vêtements renouvelé par La Poste. Un contrat de plusieurs millions d'euros par an pour habiller les 120 000 postiers jusqu'en 2021. 
C'est le type de contrat qu'une entreprise ne souhaite pas perdre. La marque à la célèbre marinière rayée fournit chaque année à La Poste 600 000 pièces d'habillement par an.

A l’issue d’une nouvelle mise en concurrence, La Poste a renouvelé son contrat à Armor-Lux pour les 5 années à venir (2017-2021) pour habiller les 120 000 postiers. Le contrat précédent datait de 2011 et la société quimpéroise équipe les postiers depuis 2004.

Concernant l'attribution de ce nouveau contrat, issu d'un an et demi de consultation, Armor-Lux estime que le fait d'être l'un des derniers groupes industriels français de textile et d'avoir eu les contrats précédents ont pesé dans le choix de La Poste. La société met aussi en avant un vestiaire en grande partie renouvelé, plus moderne avec "un nouvel esprit sportwear et élégant".

Une collection complète

La collection de vêtements proposée aux postiers est composée de 43 références, "allant de la veste d’hiver au jeans en passant par les chaussures tout terrain ou encore les bottes pour les conditions climatiques rigoureuses", précise La Poste.

Parmi toutes ces références, la gamme en coton biologique et équitable est renforcée et connaît un franc succès. Depuis 2006, les postiers, très attachés à cette gamme ont commandé plus de 2,4 millions d’articles. Les commandes se font directement par correspondance avec un site internet dédié.

Un vestiaire conçu à Quimper

Le nouveau vestiaire de La Poste a été entièrement conçu chez Armor-Lux à Quimper. L’entreprise dispose d’un bureau d’études d’une vingtaine de personnes qui créé chaque année plus de 1500 nouveaux articles.

Ce marché contribue à sécuriser des emplois textiles en France. Il représente aujourd’hui 15 emplois pour l'entreprise bretonne. Les vêtements et accessoires sont fabriqués en France, en  Roumanie, au Portugal, en Tunisie, en Chine et enfin en Inde pour les articles fabriqués à partir de coton biologique et équitable (25% des commandes des postiers).

Créé à Quimper en 1938, le groupe Armor-Lux a plusieurs gros clients pour la fourniture de vêtements professionnels : les 33.000 agents de la SNCF, la Mairie de Paris, les jardineries Truffaut ou encore le groupe Carrefour. Le groupe compte 560 salariés, 3 sites de production (2 à Quimper et 1 à Troyes) et un réseau de plus de 60 boutiques pour les particuliers. Le chiffre d’affaires est de 95 M€ en 2015.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie