Crozon : le rorqual échoué équarri ce mercredi

Le rorqual commun de 17 m de long pour environ 30 tonnes a été découpé sur une plage de Camaret-sur-Mer / © Mairie de Crozon
Le rorqual commun de 17 m de long pour environ 30 tonnes a été découpé sur une plage de Camaret-sur-Mer / © Mairie de Crozon

La carcasse du rorqual échoué mort ce lundi 3 juin à Crozon dans le Finistère, est équarrie ce mercredi après avoir été remorquée jusqu'à une plage de Camaret-sur-Mer. 

Par Thierry Peigné


Une première tentative de remorquage du cadavre du rorqual de 17 m de long avait été menée lundi mais avait échoué à cause de la houle. Une nouvelle manoeuvre a permis ce mardi de transporter la carcasse du mammifère depuis la plage de Kerdreuc où l'animal s'était échoué jusqu'à la plage de Kerloc’h, dans l’anse de Dinan, à Camaret-sur-Mer.

L'opération a été menée à bien vers 18h grâce à la participation de la SNSM de Camaret-sur-Mer et la vedette Notre-Dame de Rocamadour ainsi que les moyens nautiques des sapeurs-pompiers de Châteaulin et du Faou et les services techniques de Crozon. Le cétacé a ensuite été tracté vers une plage proche d’une route qui permet aux engins et camions de l’évacuer.
Le rorqual a été remorqué de Crozon à Camaret-sur-Mer avec l'aide de la SNSM de Camaret / © Mairie de Crozon
Le rorqual a été remorqué de Crozon à Camaret-sur-Mer avec l'aide de la SNSM de Camaret / © Mairie de Crozon


Des prélèvements biologiques

Les opérations de découpe du cadavre sont pilotées par le Parc naturel marin d’Iroise, avec l’aide d’une entreprise de travaux publics, d’une société d’équarrissage et des services techniques municipaux. Les agents du Parc marin et du Réseau national d’échouages, habilités à manipuler des espèces protégées, procédent aux examens et prélèvements biologiques, coordonnés par l’observatoire Pélagis.
Des prélèvements biologiques ont été effectués sur le rorqual échoué au moment de la découpe de l'animal / © Mairie de Crozon
Des prélèvements biologiques ont été effectués sur le rorqual échoué au moment de la découpe de l'animal / © Mairie de Crozon

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus